Warning, our website may not display or work properly on your browser.
We recommend that you update it if you can.

Update my browser
I don't want or I can't update my browser
BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Wafate 3D printer

Finance the 3D printer of the poor, ecological and democratic ... "Made in Africa !"

Point sur l’évolution du projet Wafate au lendemain de l’Archicamp 2013...

"Le projet W.Afate de fabrication d’une imprimante 3D essentiellement à partir de récupération de déchets électroniques a évolué sur beaucoup de plans et s’avère à ce jour bien proche des objectifs visés. Sur le plan financier, nous avons eu le privilège de bénéficier d’un financement participatif via le site Web «fr.ulule.fr ». Ce qui a naturellement eu un impact considérable et décisif sur l’avenir du projet.

Ainsi à l’occasion de l’ArchiCamp 2013 organisé à Lomé, un spécialiste de l’impression 3D nommé Julien Déprez est venu avec pour mission de former les membres du Lab en techniques de montage/réparation et en dessin 3D. Julien devait principalement des informations techniques nécessaires à la finalisation du projet W.Afate. Ainsi j’ai pu assimiler dans cet intervalle de temps des connaissances en modélisation avec « SketchUp », la conversion de données avec « MeshLab », et les paramétrages de « Slicer ».

J’ai entre autres appris à installer et paramétrer la « Mégatronic » et la « Ramps » sur « Arduino » (cartes électroniques et logiciel). Moteurs et certains éléments électroniques ont été mis à ma disposition qui seront associés aux objets de récupération dans la finalisation de la W.Afate. Tous ces atouts viennent plus que jamais renforcer la foi que toute la communauté Woe et moi avons mise dans la naissance de ce modèle d’imprimante qui se veut plus proche de nos réalités africaines.

Fort de ces nouveaux apports et dans le souci d’obtenir à la fin de meilleurs résultats, je me suis attardé lors d’ArchiCamp 2013, sur la mécanique en remplaçant ou modifiant certaines pièces, occasionnant de ce fait une légère modification du design sans toute fois dénaturer -je pense- l’image première de la W.Afate.

La conception d’une extrudeuse à l’aide de la récupération semblait l’un des écueils majeurs dans l’ambition affichée pour ce projet qui est de tout fabriquer en matériaux de récupération. Mais aujourd’hui une solution s’est avérée à travers un dispositif que je viens de mettre au point et qui promet de belles choses après certaines expériences déjà réalisées.

Pour l’instant, le travail à l’atelier se poursuit quotidiennement à l’espace WoeLab autour de la machine, et des équipes se sont constituées pour s’occuper de la production de la documentation et tout ce qui pourra concourir à la réussite du projet."

Afate GNIKOU