BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Voyage - Urbanisme durable et approche citoyenne

Voyage étudiant - Cégep de Matane

About the project

Voyage Pays-Bas, Belgique, France - Édition 2018, sous le thème ‘’Approche citoyenne et urbanisme durable’’

Nous sommes 10 étudiants du Cégep de Matane (trois étudiantes de Sciences humaines, deux étudiantes en photographie et cinq étudiants d'Aménagement et urbanisme) qui irons faire un stage d'observation aux Pays-Bas, en Belgique et en France en mars 2018.

 

Pourquoi nous avons choisi de faire une campagne de socio-financement sur ULULE ?

Parce que nous tenons beaucoup à la réalisation de ce voyage, et nous souhaitons favoriser la contribution financière des gens qui croient aussi en notre projet.

 

Les objectifs de ce voyage ?

Ce voyage d’études axé sur l’Éducation Relative à l’Environnement (ERE) nous permettra de faire de nombreux apprentissages lors de visites guidées, d’échanges et de conférences, sur des sites reconnus mondialement en matière d’urbanisme durable et de participation citoyenne.

Les apprentissages visés sont en lien avec les cours prévus au cheminement et feront l’objet de travaux crédités.

Le groupe d’étudiants fera une présentation publique au cégep de Matane, afin de partager son expérience avec la communauté collégiale, et le grand public !

 

Des lieux, des organismes, des conférences

Notre voyage d’une durée totale de 10 jours nous permettra dans un premier temps de visiter un écoquartier à Culemborg aux Pays-Bas.

L’écoquartier EVA-Lanxmeer est un exemple remarquable d’urbanisme au service de l’homme, en symbiose avec la nature et non contre elle. L’aménagement d’EVA-Lanxmeer atteint des objectifs rigoureux de développement durable et est aujourd’hui cité en référence à l’international. (http://www.eva-lanxmeer.nl/)

Eva-Lanxmeer à Culembourg aux Pays-Bas

 

Notre deuxième arrêt se fera à Bruxelles en Belgique où nous aurons la chance de nous familiariser avec les « Contrats de quartiers durables ».

Cette approche de revitalisation urbaine met au cœur de la démarche la participation citoyenne et permet le réaménagement de certaines portions de la ville. L’expertise développée à Bruxelles est novatrice et a fait école. (http://www.renovas.be/spip.php?rubrique293)

Rue de Schaerbeek à Bruxelles faisant l’objet d’un contrat de quartier durable

 

La troisième et dernière portion de notre voyage d’études se fera en collaboration avec une Haute École de Bruxelles. Afin de concrétiser un partenariat débuté depuis quelques années notre groupe se joindra à une excursion d’analyse urbaine organisée par un enseignant de l’école de Bruxelles.

La destination est Lille dans la région Nord-Pas-de-Calais en France. Cette ville a dû relever des défis majeurs de réaménagement au cours des dernières décennies et s’est tournée vers l’urbanisme durable et l’implication citoyenne. (http://www.cerdd.org/Parcours-thematiques/Urbanisme-et-planification-durables)

 

Des connaissances et des compétences !

Lors de nos visites et conférences, nous en apprendrons davantage sur la participation citoyenne, l’écomobilité, la gestion de déchets, la mixité sociale et fonctionnelle, les bâtiments éco énergétique, la protection de la ressource de l’eau, l’économie circulaire, etc.

Enfin, les objectifs que nous poursuivrons dans le cadre de ce stage à l’étranger consistent à :

  • S'imprégner de la dynamique de vie dans un écoquartier ;
  • Comparer les aménagements visités aux Pays-Bas, en Belgique et en France avec les aménagements du Québec et se questionner sur la faisabilité de telles approches pour le développement durable des villes au Québec
  • Confronter les idées préconçues et les connaissances sur le développement durable en milieu urbain en fonction des axes de formation des étudiants (aménagement, urbanisme, sciences sociales).
  • Acquérir des connaissances afin d'être en mesure de proposer et créer des aménagements urbains inspirés des modèles observés.
  • Explorer, proposer et créer une approche participative inspirée des projets visités dans un contexte québécois;
  • Réaliser des reportages photo et vidéo sur le voyage et les projets visités.

Les résultats attendus par le projet visent principalement une éducation relative à l'environnement (ERE) pour les étudiants du Cégep de Matane et une meilleure compréhension des interrelations entre les aspects environnementaux, sociaux et économiques lors du développement durable d'une collectivité.  

Le projet aura aussi des retombées pour l'ensemble de la collectivité puisqu'il fera l'objet de deux présentations publiques! Les données recueillies sur ce type de gestion territoriale pourraient inspirer les villes ou municipalités et ainsi contribuer à améliorer leur plan environnemental à moyen et long terme.

Merci de supporter notre projet !

Shana Gauthier, Alyson St-Louis et Caroline Turcotte (Étudiantes en sciences humaines)

Elisabeth Marcoux et Kassandra Reynolds (Étudiantes en photographie)

Dominique Anctil, Michée Desrosiers, Karine Michaud-Piché et Philippe Normand-Hurteau (Étudiants en Aménagement du territoire et urbanisme)

What are the funds for?

Les frais encourus du voyages sont nombreux : le transport en avion, les déplacements en train entre les sites des visites et conférences, ainsi que les frais d’hébergement et de subsistance.  Le budget total pour le séjour est de près de $ 30 000 (cad) !

Votre contribution servira à payer: 

  • Une partie des frais de transport (avion et train)
  • L'hébergement

Votre soutien est bien plus qu'une simple donation ! C'est participer activement au partage des nouvelles connaissances en matière d’urbanisme durable, et ce, à l'échelle mondiale!

About the project owner

Kassandra Reynolds

Partir en tant que reporter pour ce stage d’observation à l’étranger ne peut qu’être bénéfique pour mes projets. Mon besoin d’aller vers les gens, d’échanger avec eux, de me questionner à savoir comment l’homme évolue dans son environnement fait partie intégrante de moi. Toutes ces rencontres enrichissent ma compréhension du monde. Ce que nous aurons acquis des savoir-faire écoresponsables des gens en Belgique, en France et aux Pays-Bas, pourra servir à implanter des façons de faire au Québec, et permettre d’évoluer collectivement.

 

Caroline Turcotte

Je m'appelle Caroline Turcotte, j'ai 20 ans, j'étudie dans le programme Sciences humaines de deuxième année au Cégep de Matane. Ma motivation à faire ce voyage est d'aller étudier l'impact de l'approche participative dans les villes d'Europe que nous irons visiter, selon une approche géographique, sociologique et historique dans le but de réaliser mon épreuve finale de programme. 

 

Shana Gauthier

Je m'appelle Shana Gauthier, j'ai 19 ans et je suis étudiante en sciences humaines au Cégep de Matane. Ce voyage en Europe m'inspire grandement puisque cela est une chance unique de pouvoir en apprendre davantage sur des initiatives qui se développe en Europe, et qui sont moins connu au Québec. De plus, les connaissances acquises lors de ce voyage me permettront de réaliser mon épreuve synthèse de programme, soit l'épreuve finale de mon programme collégiale.

 

Philippe Normand Hurteau

Je m'appelle Philippe Normand Hurteau, j'ai 21 ans et je suis présentement en deuxième année en Techniques d'aménagement et d'urbanisme au Cégep de Matane. Je compte sur ce voyage pour qu’il m’apporte beaucoup de notions. Je pourrai ainsi les appliquer dans le futur, soit dans mon épreuve synthèse de programme, ou bien dans ma future carrière. Ce voyage est une chance que je ne voudrais pas rater. J’aimerais observer la dynamique d’un écoquartier et son développent puisque cela est une chance unique de pouvoir en apprendre davantage sur des initiatives qui se développent en Europe. De plus, ce voyage va nous permettre de partager notre savoir-faire.

 

Dominique Anctil

Je me présente, je m’appelle Dominique. Après un long processus de réorientation de carrière, me voici en deuxième année en techniques d’aménagement du territoire et urbanisme. Aménager notre territoire de façon responsable et durable n’est pas une mince tâche. C’est pourquoi ce voyage me permettra de visiter des projets exemplaires d’urbanisme durables comme la revitalisation de quartiers, ainsi que de mettre en lumière d’autres façons de planifier l’aménagement du territoire. 

 

Michée Desrosiers

Étudiant en techniques d’aménagement du territoire et d’urbanisme au Cégep de Matane, j’ai développé un grand intérêt envers les constructions vertes et les nouvelles technologies plus écoresponsables. De plus, mon parcours scolaire antérieur m’a permis d’acquérir des connaissances en psychologie de l’environnement. C’est avec l’approche humaine et participative de ce projet que j’espère pouvoir évaluer mes compétences et m’améliorer. Ce projet me sera fortement utile lors de ma dernière année d’étude.

 

Karine Michaud Piché

Étudiante de deuxième année en Aménagement du territoire et urbanisme au cégep de Matane, je suis intéressée par tout ce qui touche à l’habitation écoénergétique et la protection de l’environnement. Ce voyage sera pour moi une expérience incroyable servant à approfondir mes connaissances dans un domaine en constante évolution à travers le monde. 

 

Elisabeth Marcoux

Mon parcours en travail social et mes différentes implications citoyennes m’ont amené à vouloir réaliser des reportages sur différents enjeux sociaux et environnementaux. Le voyage sera l’occasion pour moi de réaliser un photo-reportage sur notre expérience, tout en abordant des sujets de développement durable qui sont selon moi primordial dans l’avenir de nos communautés. J’espère vous inspirer par nos découvertes !

 

Nathalie Girard

Enseignante de géographie, j’accompagne les étudiants dans toute la démarche menant à la réalisation du voyage éducatif (logistique, financement, planification, pédagogie, etc.). Je m’investis dans ce projet extraordinaire parce qu’il favorise la motivation, l’engagement et la réussite de mes étudiants. Enfin, nous irons tous chercher de nouvelles connaissances qui influenceront notre perception et nos décisions concernant notre milieu.

 

Steve Normand

Enseignant et coordonnateur au Département d’aménagement du territoire et d’urbanisme, je suis passionné par ma profession parce qu’elle me permet de contribuer quotidiennement au projet académique de gens engagés et déterminés, ainsi qu’au milieu dynamique qu’est le cégep! C’est avec hâte et enthousiasme que je me prépare avec le groupe à ce voyage, à vivre une expérience hors du commun, à apprendre de lieux et de gens d’ailleurs, et à contribuer à en faire un événement mémorable.

 

Alyson St-Louis

Bonjour, je m'appelle Alyson St-Louis, j'en suis à ma deuxième année en tant qu'étudiante en Sciences Humaines au Cégep de Matane. Ce stage à l'international va me permettre de mettre en pratique des apprentissages que l'on a abordés dans pratiquement toutes les matières reliées au sciences humaines. De plus, ce voyage m'aidera assurément dans le futur et les nouvelles connaissances que j'aurai acquise ne vont que m'être utile. Bref, c'est avec impatience que j'attends le départ vers cette belle aventure!

 

FAQ

If you still have an unanswered question, feel free to ask the project owner directly.

Ask your question Report this project