Warning, our website may not display or work properly on your browser.
We recommend that you update it if you can.

Update my browser
I don't want or I can't update my browser
BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

TydÔm

Construction d'une Love Shack équipée de résonateurs acoustiques à Bouvron (44)

  • Objectif atteint ! Le financement participatif continue

    Merci à tous ! Quel suspense jusqu'à la dernière minute ! L'objectif a été atteint quelques heures avant la fin de la campagne. Votre confiance et votre générosité nous encouragent pour la suite du projet :)

    La moitié du budget est déjà financé grâce à vous. Si vous connaissez des personnes qui souhaitent soutenir ce projet de TydÔm, sâchez qu'il est encore possible de contribuer via la page helloasso (cliquez ici).

    Pour continuer à suivre l'actualité du projet et plus largement de l'association, trois choix s'offrent à vous :

    A bientôt !

  • Les résonateurs acoustiques

    Encore merci à tous pour vos précieuses contributions. Il reste moins de 48h pour partager le lien : https://fr.ulule.com/tydom/. L'objectif est à notre portée !

    Mais revenons à l'histoire des chantiers : après l'extase sucitée par la naissance de la structure en bambous, nous avons organisé une nouvelle session les 18 et 19 juillet. Le but de ces deux jours était de poursuivre le mur terre/paille en prévoyant l'emplacement des résonateurs acoustiques.

    Les résonateurs seront placés dans la partie la plus verticale du TydÔm. Il y en aura de six profondeurs différentes pour absorber six fréquences de son. Nous avons donc positionné sur les bambous des fils de six couleurs différentes correspondant à ces fréquances, en respectant des distances minimales entre les résonateurs de même fréquence.

    La pose du mélange terre/paille se poursuit maintenant en réservant les futurs emplacements des résonateurs. Lorsque nous les poserons, il faudra découper les bambous horizontaux qui "gênent" car chaque résonateur occupera toute l'épaisseur du mur (voire dépassera un peu).

    Même portion vue de l'extérieur : drôle de gruyère !

    Cette expérimentation acoustique (résonateurs + forme de spirale) fait l'originalité du TydÔm par rapport aux autres Love-shacks. Ses effets restent à découvrir... Et les résonateurs restent à fabriquer, ce qui fera sans doute l'objet d'un chantier participatif en septembre.

    Avant cela, le principale objectif du chantier de fin août sera de mettre en place la structure de soutien du toit. Suivez le projet sur le site du TydÔm ou sur Facebook :

  • La sortie de terre !

    Si nous dépassons l'objectif de financement, vous l'avez vu sur le descriptif du projet, l'argent sera bien utilisé !

    Jusqu'à 4000€, notre projet sera entièrement financé. Cet espace crée une nouvelle dimension à l'association. Et si nous dépassons ce montant (oui, partagez largement, vous avez le feu vert), l'association ne manque pas de projets qui pourront aussi être sources de chantiers participatifs, d'ateliers et donc de nouvelles rencontres :

    • plantations sur les espaces communs de l'éco-hameau (arbustes, arbres fruitiers),
    • ponts en bois et amélioration de la circulation,
    • récupérateur d'eau de pluie,
    • four à pain et four solaire,
    • et apothéose collective : maison commune.

    Mais nous entendons ceux qui suivent le feuilleton de l'été réclamer : "la suite ! la suite !". En une demi-journée, par la magie des bambous, le TydÔm est "sorti de terre" et sa forme a commencé à se dessiner en trois dimensions.

    Positionnement des premiers bambous pour "dessiner" une forme harmonieuse et ajuster la hauteur du dôme.

    La base du TydÔm a été dessinée à partir d'une spirale de Fibonacci, elle ressemble au contour d'un oeuf. Brice choisit donc de former deux points de rencontre pour les bambous.

    Le tressage horizontal peut commencer. Le "panier" devient de plus en plus rigide.

    Et le tressage arrive petit à petit en haut de la structure.

    Pris dans notre élan, nous pouvons commencer à monter le mur en terre/paille en s'accrochant à la structure de bambous.

    ... Pendant que les "araignées" finissent de tisser le sommet (et c'est très technique !). Et voilà ce qu'on peut voir quand on s'allonge dans le TydÔm. 

    Ce qui devait être le dernier chantier de l'été nous a tellement galvanisés que nous avons reprogrammé un week-end "terre/paille" (épisode suivant) ainsi qu'une semaine complète fin août. L'aventure continue !

  • Brice avec nous pour le 2ème chantier

    Merci à tous pour vos nombreux messages d'encouragement et vos contributions. Nous n'avons jamais été aussi près de l'objectif ;) Continuez de partager le lien vers le projet : www.ulule.com/tydom/

    Nouvel épisode du feuilleton "Amour, gloire et TydÔm" : pour le deuxième chantier (29/06 - 05/07) consacré à la construction, Brice, créateur des Love-Shacks nous rejoint pour deux jours, en personne. Avec les bénévoles, nous sommes nombreux durant cette semaine, ce qui permet de faire tourner plusieurs ateliers en parallèle.

    Atelier menuiserie et mise en place des encadrements de la porte et la fenêtre.

    Atelier on-défait-le-hérisson-parce-que-soit-disant-il-faudrait-des-plus-grosses-pierres-au-fond. On en profite pour transvaser le gravier du hérisson vers la tranchée de drainage.

    Atelier fendage de bambous et finition à la machette.

    De beaux bambous fendus en quatre.

    Atelier cuisine : celui-là, c'est le plus important, il a lieu tous les jours !

    Tout est prêt pour la prochaine étape : le montage de la strucuture de bambous...

  • Le plaisir du terre/paille

    L'objectif de financement approche, continuez à partager l'info autour de vous !

    A quoi va servir la collecte Ulule ? Nous avons estimé le budget total du projet à environ 4000€. Cela couvre notamment :

    • le bois (huisseries et structure de soutien du toit),
    • la bâche de support du toit végétalisé qui va assurer l'étenchéité de l'ensemble,
    • le transport des matériaux (tout est local, mais la terre et les pierres nécessitent des tours de remorques ou l'utilisation d'un camion-benne),
    • le défraiement des "experts" qui nous accompagnent.

    Pour que l'objectif Ulule soit atteignable, nous avons opté pour 2000€ (200 personnes qui donnent 10€, ça se trouve !).

    Reprenons le feuilleton des chantiers : la première semaine, après avoir terminé le muret, nous l'avons recouvert du mélange terre/paille, notre "béton", en prévision de l'installation des bambous.

    Ingrédients : terre + paille + eau et quelques paires de pieds :)

    On obtient une pâte collante à point.

    Et c'est parti, travail à la chaîne pour apporter les "boules" sur le mur :)

    La pose du mélange terre/paille (pendant l'averse, on récupère l'eau de pluie qui servira au prochain mélange, la nature est bien faite !).

    A l'approche de la fin de ce premier chantier, ça donne ce magnifique résultat. A notre grande surprise, le chantier avance plus vite que prévu ! Il va reprendre douze jours plus tard, avec la venue de Brice et son oeil d'expert...