Warning, our website may not display or work properly on your browser.
We recommend that you update it if you can.

Update my browser
I don't want or I can't update my browser
BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

ROULÀDAKAR 2016

De Nantes à Dakar

  • Starting Block

    La team ROULÀDAKAR est sur les starting block, décollage le 16 avril, nos billets sont prêts. Yann décollera en avance pour préparer le terrain et accueillir l’équipe dans les meilleures conditions. Les jeunes Dakarois et nos collaborateurs sur place nous attendent avec impatience. Nous allons partager notre passion du BMX au maximum. Rendez-vous et présentation des différentes pratiques aux seins des assos locales, initiations et démonstrations, atelier d'entretien et de réparation, création d’une piste d’initiation destinée à la pratique du BMX. 2 semaines intenses et enrichissantes pour l'avenir. J-23 avant la fin du crowdfunding, nous sommes optimistes et heureux de l'engouement que le projet suscite. Merci aux supporters ! 

  • Yann MBOW en interview pour Soul bmx magazine!

    L'article complet ici: http://soulbmxmag.com/article/les-gars-du-rouladakar-yann-mbow

    LES GARS DU ROULADAKAR : YANN MBOW

    Je vous préviens, nous ne sommes pas prêt d’arrêter de vous parler du ROULADAKAR, ce trip dans la capitale du Sénégal destiné à faire découvrir le bmx et à partager des moments forts avec les locaux. Loin d’être un trip vacances ou du type bmx colon où on va rider les spots et on repart avec ses instagrams sous le bras ; le Rouladakar est une riche idée…pauvre en financement, un projet indé soutenu par la ville de Nantes, et avec fierté par SOUL qui a mis de sa poche pour participer au financement participatif. Car c’est certain il y a une âme, une volonté sincère derrière ce projet ; à l’image de YANN MBOW un des instigateurs du projet qu’on vous propose de découvrir dans la suite. Profitez pour revoir sa vidéo compilant certains gros instagrams, franchement il y a quelque chose chez ce mec non ? …J’ai hâte de le voir rouler à Dakar perso. Aidez les et le ciel vous le rendra…

    Facebook rouladakar

    Yann, tu as vécu à dakar, racontes nous ta jeunesse et comment tu as découvert le bmx ?
    j'ai vécu 19 ans là-bas en effet, j'y ai fait ma scolarité au lycée français mais je suis né en Bretagne, à Carhaix-plouguer (29,Finistère). Mon père est sénégalais et ma mère bretonne d'où ma "chocolatitude" Ahah. En gros à Dakar c'est la vie... J'ai pas tout de suite commencer par le BMX, ça fait que 5ans maintenant, et c'est un de mes regrets d'ailleurs de ne pas avoir commencé plus tôt …
    J'ai commencé par le VTT depuis petit, ensuite à 16ans je me suis monté un bike à l'arrache style Dirt à Dakar, c'est avec ça que j'ai commencé à m'envoyer en l'air à l'époque. C'est ici en France que le BMX m'a découvert... (Rire).

    Comment c’est passé ton arrivée en France?
    Niquel, j'ai pu commencer mes études et toucher à tout ce que j'aime. Ma première ville a été Vannes, c'est là que j'ai commencé à rouler en BMX avec des locaux (#Lotodé).

    Et ton adaptation à la vie francaise ?
    Tu veux dire dépaysé hein?! (Rire) J'ai la chance d'avoir ce métissage et donc ses deux cultures, le Sénégal est un pays francophone donc pour résumer la vie française on la retrouve un peu aussi à Dakar, et puis tous les étés nous venions chez nos grands parents à Carhaix donc bon l'adaptation à la vie française c'est good mais je n'oublie pas l'autre culture. C'est lors de ma deuxième année en France que j'ai mis les pieds à Nantes pour des études dans le sport (BPJEPS).

    Le bmx t’a tout de suite permis d’avoir des nouveaux potes ? Avec qui as tu sympathisé direct ?
    C'est clair! Et c'est ce qui est taré dans le monde du Bmx, tu te fais des potes à n'en plus finir,mais y'en a bien un qui restera El numéro Uno,mon pote Adam Holmes, un rosbif avec qui j'ai commencé. Ah Wai !! Il est chaud mon British, même sans le BMX c'est devenu mon meilleur pote depuis mon arrivée sur nantes.. #nohomo

    Tu es ultra précis et fort en railride, comment tu l’expliques ? Entrainement ou équilibre naturel ?
    Héhé j'ai une technique!!! si je l'a donne à Sean Burns ce sera lui le plus chaud d'la terre! Imagines! (Rire), Nan, rien de fou, tu prends tes balls à deux mains et tu vises c'est tout, mais j'avoue équilibre naturel peu-être ahah...

    Qu’est ce qui t’a donné l’idée de revenir à dakar pour ce projet ?
    Prenveille! Il vient me voir en session un jour et il me sort ça vaguement (voyez la reconstitution), on en parle plus sérieusement un autre jour, je lui dit donc que je suis archi chaud sachant que j'ai un projet dans le même délire, et que ce serait avec plaisir de contribuer à ce projet, qui plus est avec moi qui ai vécu là-bas et qui pourrait apporter une grande aide, on a peaufiner un peu l'truc, et nous voilà aujourd'hui sur la route pour ROULADAKAR.

    Y a t’il beaucoup d’attentes de la part des sénégalais vis à vis de ce projet ?
    Ah bah ça, J'espère hein! nan mais je pense qu'ils pourraient être grave réceptifs, y'a déjà pas mal de roller en street, skate,surf... Puis ils ont fait le premier skatepark d'Afrique de l'ouest c'est pas rien.. Je me rappelle que là-bas j'étais même le seul à faire du vélo et les gens applaudissaient alors que je ne faisais qu'un bunny hop mdr. Pleins de jeunes font du vélo mais n'ont jamais pensé à cette pratique à moitié, on va retourner le trucs, les gosses vont faire des flairs en ville on va plus rien comprendre après notre passage, nan mais trêve de plaisanteries, ils nous attendent..

    Qu’est ce que tu as prévu de faire sur place et comment ça va s’organiser concrètement ?
    Je pars plus tôt que les autres du collectif histoire de remettre tous mes contacts sur le vif et préparer ainsi les événements, les terrains, les partenaires pendant ces deux semaines d'initiations, de démos, d'ateliers, de ride etc... On a la chance que mes parents nous hébergent tous, c'est déjà un stress en moins, puis je vais retrouver ma piole (rire).

    Quels sont les obstacles auxquels tu es préparé ? Et ceux auxquels on peut s’attendre à subir ?
    Euh attend je réfléchis... Je ne vois pas vraiment d'obstacles en réalité, je penses surtout que les gens seront tellement réceptifs au truc que c'est cette ambiance là qui fera de ROULADAKAR un vrai échange culturel et sportif fair-play.

    Si tu devais motiver les Français de soutenir un tel projet et notamment financièrement en mettant une petite somme, que dirais tu ?
    Curieux ou déjà fan de sports extrêmes n'hésitez pas à soutenir ce projet fort en adrénaline, fort en partage culturel et fort en émotions avec les Dakarois.

    Remerciements et dernier mot ?
    Un grand merci à Alex, merci à la ville de Nantes, un énorme merci à mes parents, l'Eclectic,Léo Lagrange, Xavier Larcher, fractal crew, les potos, facebookien(nes)...et un gigantesque merci à vous soulbmxmag pour votre soutien dans ce monde du ptit vélo. Dernier mot, "Fatos-locos" comprendra qui pourra

  • Xavier et le centre ESPAS soutiens du ROULADÀKAR

    Et Dakar si on vous en parlait? Ce soir on vous dévoile un de nos soutiens sur place, XAVIER qui va nous aider dans l’Aventure grâce au prêt des vélos. Les BMX attendent impatiemment les jeunes Dakarois avant de rider la terre battue et les courbes de la capitale!.
    Merci à Xavier et le centre ESPAS pour ce soutien local. Pour soutenir le ROULÀDAKAR:  https://www.ulule.com/rouladakar-2016/

  • SOUL BMX Magazine partenaire du ROULÀDAKAR!

    Soul BMX magazine (Ben Bello) devient partenaire de l'Aventure RoulÀDakar. Merci du soutien
    http://soulbmxmag.com/ . 
    Facebook: soul bmx mag

    Si vous aussi vous avez envie de devenir partenaire de l'aventure, n'hésitez pas à nous le faire savoir !

    ps: Voir contrepartie à partir de 250 euros.

  • Team ROULÀDAKAR

    On vous fait partager quelques images de l'equipe du ROULÀDAKAR.

    Ibrahima-Yann MBOW, Rider BMX Nantais c'est le local de l'étape. A la fois technique et engagé, c'est dans la rue qu'il explore sa passion. Technicien cycle dans la vie, fervent mécano dans l'âme, sa polyvalence seront des atouts indispensables au projet. Yann a vécu 19 ans à Dakar, ça sera le retour aux sources, là où il a donné ses premiers coups de pédales!

     ALEX, rider BMX Nantais depuis plus de 10 ans. Coach sportif dans la vie à l'UC Nantes Atlantique, il participera à la mise en place des initiations prévues avec les jeunes Dakarois. 

    ULYSSE le rider vidéaste de l'équipe. C'est lui qui réalisera le documentaire et les photographies  ! Aventurier dans l'âme, il aime découvrir de nouveaux horizons. Fan de sports extrêmes, Ulysse pratique le BMX,VTT et le roller lorsqu’il pose sa caméra

    Pour suivre l'actulatité du projet rendez-vous sur notre page Facebook: Roulàdakar