BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

REVUE PAYSAGEUR

Une revue qui pense avec les pieds

About the project

Le premier numéro de PAYSAGEUR disponible UNIQUEMENT en précommande ici ! 

La revue semestrielle PAYSAGEUR s’attache à raconter les paysages à travers la marche.

Paysageur invite ses lecteurs à explorer des territoires, sauvages ou habités. L’esprit nomade qui anime Paysageur dévoile le paysage à travers le reportage, la photographie, la littérature et l’illustration.

Découvrez-en plus sur le site internet de la revue: www.paysageur.com

 

POURQUOI CRÉER PAYSAGEUR ?

PAYSAGEUR c'est une revue semestrielle indépendante qui raconte le paysage. C'est une revue dans laquelle on se promène et qu'on peut emmener avec soi, partout.

En choisissant de traiter une thématique par numéro, PAYSAGEUR prend le temps de réfléchir avec des illustrateurs, des photographes, des jardiniers, des écrivains, des journalistes...

PAYSAGEUR s'adresse à tous ceux et toutes celles qui s'émeuvent, qui se questionnent et qui se soucient du paysage sous toutes ses formes.

 

AU SOMMAIRE DU NUMÉRO 1

PAYSAGEUR c'est une revue de 112 pages qui comprend  7 rubriques.

Au sommaire de ce numéro consacré à la puissance du paysage, notamment une déambulation qui vous emmène en Amazonie où un homme prend racine dans le sol du fleuve, au Mexique où un guerrier fut changé en volcan, dans la toundra en Norvège où les hommes chantent le paysage et à Istanbul dans les pas d'un anthropologue « toujours prêt à prendre les chemins de traverse ! »

 

PAYSAGEUR entend mêler la marche au journalisme et explorer le paysage à travers la photographie, l'illustration, la littérature, la botanique, l'anthropologie, etc.

Penser avec les pieds, une promesse à laquelle la revue souhaite tenir.

RACONTER LE PAYSAGE : À la question de savoir quels films subimaient le paysage, Lucien Jedwab, journaliste et cinéphile, nous fait part des chefs d'œuvre qui le bouleversent.

TRAVERSÉE : Le Var, qui coule entre Nice et les Alpes, voit ses berges en chantier depuis quelques années. Les pouvoirs publics et les groupes privés bâtissent une éco-vallée pour aménager ce territoire très convoité.

TRAVERSÉE : L'anthropologue Yoann Morvan marche, notamment à Istanbul. Ses arpents lui permettent d'appréhender la transformation de la mégapole en vue du centenaire de la fondation de la République de Turquie, en 2023.

COMPRENDRE LE PAYSAGE : Un écosystème peut-il avoir des droits dans un tribunal ? La reconnaissance internationale du crime d'écocide est un combat que porte la juriste Valérie Cabanes.

COMPRENDRE LE PAYSAGE : La photographe Céline Clanet a documenté la vie quotidienne des Samis dans le village de Maze en Norvège, village dans lequel elle a noué des amitiés. La maîtrise de la langue same lui permet de vivre pleinement leur rapport au paysage.

 

 

 

EN BREF :

> Revue semestrielle

> 20 euros le numéro en prix public, l'abonnement pour 1 an (soit 2 numéros) à 40 euros (frais de port offert)

> Sortie du 1er numéro : le 31 mars 2018

NOS CONTREPARTIES

L'affiche de la dessinatrice Kirsten Sims (The New Yorker, L'Officiel, Anthropologie) au format de la revue (16,5 x 24 cm ) sur le papier Artic Volume 250gr

        

 

L'affiche de la dessinatrice française Julia Spiers (Le Monde, Revue XXI, Libération) au format de la revue (16,5 x 24 cm ) sur le papier Artic Volume 250gr

 

 

Le tote bag PAYSAGEUR réalisé par l'atelier de sérigraphie La cinégraphie, à Marseille

What are the funds for?

Nous faisons appel à vous car PAYSAGEUR n’a pas les capacités de financer seul le lancement d’une nouvelle revue.

L'objectif de cette campagne est d'imprimer 800 exemplaires pour ce premier numéro.

Si nous atteignons les 200 préventes nous pouvons assurer l'impression chez Escourbiac.

Si nous atteignons les 400 préventes (et plus) nous pouvons augmenter le tirage, payer nos collaborateurs et d'envisager plus sereinement la réalisation du numéro 2.

Détails techniques :

112 pages, garanti impression HRUV®
Format fini : 16,5 x 24 cm à la française
Papier intérieur : Munken Print White  90 g
Impression R°V° : Quadri
Façonnage : dos carré collé

About the project owner

Derrière PAYSAGEUR, il y a l'association Paradisier vert.
Cette association à vocation culturelle souhaite également produire et diffuser des monographies sur des jardins exceptionnels.

 

LES FONDATEURS

CLAIRE FAU

Photographe et paysagiste, le rapport de l’homme avec le paysage motive sa pratique. Formée à l’ENSAV de La Cambre à Bruxelles et à l’École nationale supérieure du paysage à Versailles, Claire aime laisser la part belle à l’expression des forces naturelles dans les jardins qu’elle dessine, aussi bien pour les contempler que pour s’y confronter.

http://clairefaupaysage.com/

 

MAXIME LANCIEN

Passé par les Langues O' pour y étudier le hindi et la littérature indienne, Maxime s'intéresse dans un premier temps aux questions environnementales en Inde. Revenu à Paris où il exerce désormais en tant que journaliste, il étudie l'aménagement paysager à l'école du Breuil pour devenir jardinier. Membre de l'AJJH (l'association des journalistes du jardin et de l'horticulture), il écrit depuis 2016 dans la presse spécialisée.


http://maximelancien.com/

 

NOS COLLABORATEURS


MATTHIEU BECKER

Designer graphique diplômé de l'École de recherche graphique (Erg) de Bruxelles, Matthieu co-dirige depuis 2010 les éditions LeMégot qui impriment et diffusent le travail de jeunes auteurs et artistes. Il est membre de Foxtrot, un collectif qui réunit photographes, architectes et illustrateurs.

http://matthieubecker.com/

VÉRONIQUE LE SAUX

Elle partage sa vie professionnelle entre les métiers de journaliste et de formatrice. Après avoir effectué des études de lettres modernes, Véronique a intégré l’École supérieure de journalisme de Paris. Le documentaire radiophonique est le format qui la passionne tout particulièrement. La flânerie est l'un de ses passe-temps favoris.

CHARLES NOLLET

Développeur front-end formé à l'École multimédia à Paris, il délaisse de temps en temps le code informatique pour marcher pendant des heures. Un équilibre important pour lui. Le tableau de Caspar David Friedrich Le Voyageur contemplant une mer de nuages, découvert en fac de philo, reste à ce jour associé à ses toutes premières rêveries liées au paysage.

 

RETROUVEZ-NOUS ÉGALEMENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

 

SUR INSTAGRAM :

https://www.instagram.com/revue_paysageur/

SUR FACEBOOK :

fb.me/PaysageurMagazine 

FAQ

If you still have an unanswered question, feel free to ask the project owner directly.

Ask your question Report this project