BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Qu'attendent les Orages

Performance poétique (représentations du 19 janvier au 2 mars 2018 au Théâtre La Croisée des Chemins, Paris 15)

About the project

Qu'attendent les Orages est une performance poétique mêlant théâtre, chant, musique et expression corporelle. Dans un univers hors du commun, Béatrice et Agnès, respectivement chanteuse/comédienne et musicienne instinctive, nous livrent l'histoire d'une jeune fille qui devient femme au travers de sa vision du monde, ses expériences, ses émotions et ses désillusions.

Représentations tous les vendredis du 19 janvier au 2 mars 2018 à 19h30
Théâtre La Croisée des Chemins
43 rue Mathurin Régnier, Paris 15
Informations et réservations sur https://www.theatrelacroiseedeschemins.com/ et au 01 42 19 93 63

Pour en savoir plus, découvrez l'interview de Béatrice sur le projet, par Hugo Brument :
https://www.youtube.com/watch?v=YOunBKCiMMw&t=503s&list=PLz_gnSDs6LgrZy7_ZHeKZyPmBmrCBaG5i&index=18%3Fsub_confirmation

Présentation :
Qu'attendent les orages est la présentation originale et très personnelle d'un recueil de
poèmes, écrits et interprétés par la jeune Béatrice Hennes, associant aisément théâtre,
musique et poésie. Accompagnée d'Agnès Lerdou qui explore les
sons avec différents types d'instruments et de matériaux.


La poésie comme terrain universel :
Ces poèmes, du nombre de douze, ont été écrits par Béatrice entre ses 10 et ses 24
ans. Ils évoquent et racontent le passage de la vie d'adolescente à la vie d'adulte. C'est le
point de vue d'une jeune fille, puis d'une jeune femme, sur le monde.
Les sujets abordés sont universels : qu'il s'agisse d'amour ou de passion, d'histoires de
famille ou de rapports humains, de Paris ou du monde de la nuit, d'ivresse ou d'addiction,
de cigarettes ou d'alcool, les sujets parlent à tous. Et quelque chose transparaît à travers
ces poèmes. Ce petit quelque chose, c'est une certaine forme de désillusion. Une désillusion
face à la vie, à l'amour... si propre au monde des « adultes ».


Accessible à tous :
Ces poèmes s'adressent à tous. A toutes les personnes qui ont pu traverser des épreuves,
des combats, quels qu'ils soient, car personne n'est vierge de souffrance. Mais c'est aussi
une histoire d'amour, de bonheur, de joie profonde et de bons sentiments. C'est également
un hommage à Paris, cette ville que Béatrice aime tant.
Ainsi, il n'y a pas de limite d'âge : une interprétation très « dans l'air du temps » qui pourra
enchanter les plus jeunes et surprendre les plus âgés.

« Je ne défends pas la vérité, je défends une réalité, ma
réalité. »


En effet, il s'agit de la PAROLE d'une jeune femme de vingt-cinq ans. L'écriture de
Béatrice, même si elle est influencée par ses nombreuses aspirations culturelles, n'en reste
pas moins parlée, simple, concrète, sincère, correspondant tout à fait à la scène théâtrale. Il
n'y a rien de révolutionnaire dans le fait d'écrire ses sentiments profonds sous la forme de
poèmes. En revanche, ce qui diffère quelque peu de la poésie dite « classique », c'est qu'il
n'y a pas de richesse à proprement parler dans l'écriture : les vers sont très libres, la forme
importe peu, aucun intellectualisme, pas de démarche littéraire... Il s'agit là davantage
d'une écriture instinctive et organique dont la musicalité et les rimes, inspirés de la grande
poésie et de la chanson, sont sans prétention : « j'écris comme je parle et je ne pense pas à
l'écriture »
. Une écriture du coeur, qui amène de l'émotion. En ce sens, la forme
extrêmement moderne s'inscrit parfaitement dans notre société contemporaine.

Aujourd'hui, Béatrice décide de sauter le pas en dévoilant ses écrits au grand jour,
afin de créer de l'émotion, de l'incompréhension aussi, des débats et des discordes, des
rires puis des larmes, des larmes puis des rires... autant d'images fortes qui nous
apparaissent comme des rêves.

What are the funds for?

Location salle de répétitions : 15 répétitions à Music Live (Montrouge) : 400€

Création et réalisation des affiches/flyers par l'artiste Vincent Sonnery : 500€

Impression des affiches/flyers : pour 1000 flyers et 50 affiches : 250€

Défraiement voiture (parcmètre) : 120€

Catering (nourriture/eau/café) : 100€

Costumes et accessoires : 130€

About the project owner

Béatrice Hennes (auteur-interprète) :



Passionnée de musique et de chant depuis toujours, elle entre en Option Lourde Musique au lycée, puis
intègre le CFPM de Paris (Ecole de Musique actuelle) en cursus chant pendant deux ans, et s'oriente par la
suite vers la comédie musicale en entrant à l'Institut Supérieur des Arts de la Scène où elle étudie chant,
danse et théâtre. En parallèle, elle se produit régulièrement en tant que chanteuse, d'abord avec les 70's Lab,
groupe de reprises rock des années 70, puis avec Blue Cover, groupe blues-rock. En 2016, elle interprète le
rôle de Denise dans Les Cinquièmes Beatles, création théâtrale et musicale sur le groupe légendaire. Elle
s'exprime ainsi en tant que chanteuse, comédienne et danseuse. Elle rejoint la compagnie Les Attentives pour
le projet théâtral Berlin, Ton Danseur est la Mort d'Enzo Cormann, mis en scène par Amélie Hennes, qui se
joue en juin 2017 à l'Art Studio Théâtre et repris en mai 2018 pour trois semaines à la Cartoucherie. Elle
décide au début de l'année 2017 d'ouvrir au grand jour ses poèmes avec Qu'attendent les Orages, et sollicite
sa soeur Amélie Hennes pour la mise en scène, et s'entoure d'Agnès Lerdou à la musique. Ce projet est
programmé dès janvier 2018 au Théâtre de la Croisée des Chemins.

Agnès Lerdou (musicienne) :



Après 12 ans de conservatoire à Châtillon (92), notamment en classe de saxophone, puis quelques
expériences dans différents groupes de jazz et musiques métissées, elle commence, dans les années 2000, à
tâter d'autres instruments et objets sonores, et fabriquer sa propre musique. Entre 2007 et 2012, elle
collabore avec Les Débutantes – Compagnie Thomas Adam-Garnung, sur des projets mêlant théâtre, danse
et vidéo : La tempête et Macbeth de Shakespeare, Projet Vercors 3.14 (performance poétique), Summer,
dance and falbalas (video-danse). En 2009, avec son complice Brice Corbizet, elle remporte le 1er Prix au
concours « Musiques en Courts » de Sceaux (catégorie Musiques Actuelles) pour une musique originale jouée
en direct sur le court-métrage Peau neuve de Clara Elalouf. Saxophoniste (et parfois percussionniste) au sein
de l'Ensemble Vocal et Instrumental de Châtillon dirigé par le flûtiste et compositeur argentin Enzo Gieco et
toujours prompte à participer à des projets pluridisciplinaires faisant la part belle à la poésie sous toutes ses
formes, elle continue à imaginer et sculpter des morceaux qu'elle poste régulièrement sur Soundcloud
(https://soundcloud.com/agn-s-lerdou et https://soundcloud.com/user-452856375).

Amélie Hennes (metteur en scène) :



Après une enfance nourrie de voyages et de séjours à l'étranger, Amélie Hennes se forme très jeune en tant
que comédienne aux Classes préparatoires du Cours Florent, à Paris. Suite au déménagement de ses parents
à Lyon, elle intègre l'Option Lourde Théâtre au lycée, puis se forme au Cours Myriade, avant d'entrer au
Conservatoire d'Art Dramatique de Villeurbanne. Elle crée avec trois camarades sa première compagnie Le
Coracle où sa principale ambition est de réadapter de grands classiques littéraires et théâtraux. Elle joue ainsi
Les Vagues de Virginia Woolf et Médée de Sénèque. Elle campe également plusieurs rôles classiques ou de
création à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon (L'Annonce, Dommage qu'elle soit une putain, La Fille qui
Flambe...), et fait partie du théâtre de la Clairière, à Besançon, où elle joue une création sur Courbet et dans
L'Annonce faite à Marie de Claudel, mis en scène par Pierre Louis. En 2013, elle retourne à la capitale pour
intégrer une formation à l'École Professionnelle de Comédie Musicale afin de se perfectionner en chant et en
danse. À sa sortie en 2015, elle pars en Avignon sur le projet Et on inventera d'autres danses, au Festival
OFF, puis intègre la Compagnie Pianocktail dans une réadaptation des Liaisons dangereuses prévue pour
Avignon OFF 2018. En janvier 2017, Kazem Sharyari, directeur de l'Art Studio Théâtre, la repère et lui
propose un rôle dans sa pièce Opéra pour que le faible résiste. Enfin, elle fonde la compagnie théâtrale Les
Attentives, et se lance pour la toute première fois dans la mise en scène avec Berlin, ton danseur est la mort,
d'Enzo Cormann, programée à la Cartoucherie, ainsi que pour Qu'attendent les orages, performance
poétique interprétée par sa soeur, Béatrice Hennes, et Agnès Lerdou, programmé au Théâtre de la Croisée des
Chemins.

FAQ

If you still have an unanswered question, feel free to ask the project owner directly.

Ask your question Report this project