BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

POINT DE CÔTÉ, la revue Les Genoux dans le Gif

La revue trail, grand format, garantie sans pub

About the project

INCROYABLE, NOUS L'AVONS FAIT. EN À PEINE 24 HEURES. DU FOND DU COEUR, MERCI !

LE PROJET CONTINUE. IL EST ENCORE POSSIBLE DE PRÉ-COMMANDER POINT DE CÔTÉ ET D'APPORTER SA PIERRE À L'ÉDIFICE JUSQU'AU 15 AVRIL !

Déjà 5 ans qu’on amuse la galerie sur internet. Une petite boutade sur une course, un tacle glissé sur un coureur. Quotidiennement, Les Genoux dans le Gif essaye d’insuffler l’irrévérence à ce petit monde du trail parfois rigide, sérieux, normé. 

On ne va pas vous mentir : nous n'avons jamais eu entre les mains une revue de trail qui nous faisait frissonner et couler des larmes, de rire ou d’émotion. Cette revue, nous avons décidé de l’écrire. 

Point de côté sera, on l’espère, la revue qu’on a toujours eu envie de lire. Un seul mot d'ordre : QUALITÉ. D’un voyage dans les grands espaces du Colorado à une investigation sur la taille des mollets des coureurs en passant par les prémices de notre sport, Point de côté vous fera voyager depuis votre canapé. Plus besoin de serrer les fesses dans l’attente interminable d’un tirage au sort.

NDLR : ce pied a été lavé avant d'être scanné. Enfin, on l'espère.

Mais de quoi allons-nous parler dans Point de côté ?

  • Des sujets décalés, car on ne peut honnêtement pas considérer le trail comme un sport une activité comme les autres.
  • Des grands formats, de la belle photo et des textes qui font chialer. Des thèmes plus sérieux, sans se prendre au sérieux : le dopage, le besoin de reconnaissance, les réseaux sociaux, la banalisation des distances... 

Et plus concrétement ?

Allez, on vous balance quelques sujets. Rien que pour vous :

  • "C'est pas la taille qui compte" ou doit-t-on avoir des gros mollets pour faire du trail ?
  • "Hors des sentiers pentus", rencontre avec Christel Dewalle et son parcours aussi escarpé qu'un chemin de La Réunion.
  • "Sans veste ni médaille", pour un retour 30 ans en arrière, quand quelques énergumènes avaient décidé de faire le tour du Mont-Blanc avec des baskets de route et des shorts fendus.

"C'est pas la taille qui compte". C'est ce que nous allons vérifier. Photo David Gonthier | Pixel En Cime.

À la fois “délirante et inspirante”, la revue Point de côté sera aussi :

  • Copieuse, sans être indigeste. Entre 160 et 200 pages composeront la revue.
  • Très colorée, très illustrée.
  • Un espace de liberté et de partage : nous pouvons compter sur la participation de “cracks” de la discipline comme Frédéric Berg (journaliste), Alexis Berg (photographe), David Gonthier (photographe), Franck Oddoux (journaliste et photographe)...
  • La préface est écrite par le king des sentiers, Kilian Jornet
  • Sortie officielle le 30 août 2018, à Chamonix (Cham’ pour les intimes)
  • Prix public : 20 Euros 
  • Disponible en pré-commande ici (à partir de la contrepartie #3)
  • Et à partir du 30 août sur www.pointdecote.fr
  • Annuelle. Oui, tous les ans vous aurez un tenace Point de côté.

“Alors ça y est, maintenant ils vont vendre leur âme au diable”.  Nous resterons fidèles à nos valeurs et notre ligne de conduite :

NDLR : oui, nous avons écrit ce Manifesto avec tout notre cœur.

What are the funds for?

Partager des bêtises sur la toile, ça ne coûte pas un rond. Mais quand il s’agit de faire la revue de nos rêves, on se rend vite compte qu’on va devoir faire des pasta party tous les soirs. Vos généreuses contributions permettront de financer :

  • Le travail du graphiste. Le bougre nous prépare du lourd.
  • Les photos. Certains comptes Instagram pourraient nous faire penser le contraire mais non, photographe est un métier.
  • L’écriture de certains articles. Quelques grands formats nécessitent en effet d’avoir la plume d’un pro.
  • L’impression. On a hésité à imprimer la revue depuis la petite imprimante de nos parents mais on ne sait pas changer la cartouche couleurs.
  • Les relectures. C kon ken ya d fot.
  • Tout le reste du bazar : les envois, la communication, la création du site internet dédié à la vente,...

Autant vous dire qu'on va bien rigoler avec les photos de David Gonthier et d'Alexis Berg :

NDLR : nous utiliserons beaucoup de clichés de David Gonthier, alias Pixel En Cime. Il aime bien prendre en photo des types un peu sales qui embrassent des cailloux. C'est son truc.

NDLR : finir tout dégoûtant = une bonne sortie. C'est sa maman qui va être moins contente. Photo Alexis Berg. 

About the project owner

Marion Leyendecker et Robin Schmitt. "Passionnés de trail depuis l’époque où Kilian gagnait la course de quartier de Chamonix avec une banane et des patchs sur les genoux, nous avons décidé en 2013 de lancer un blog humoristique pour revisiter l’actualité de notre sport. Les Genoux dans le Gif venait de voir le jour dans le microcosme du trail (prononcez “treil”, pas “trâil”) un peu trop sérieux à notre goût.

Grâce à de l’humour potache, parfois grinçant, souvent en dessous de la ceinture mais où transpire toujours notre amour viscéral pour le trail, nous avons rapidement observé que beaucoup de coureurs partageaient le même appétit que nous pour la déconne. Parce que franchement, le trail c’est avant tout un mix de randonnée et de concours de bouffe."

Guillaume Desmurs. "Éditeur, journaliste, écrivain, photographe, l’un des D de l’agence d’expertise outdoor DD&Fils. J’aime le papier, j’aime les histoires, j’aime les projets sérieux qui ne se prennent pas au sérieux… alors quand les petits jeunes de ce blog décalé sont venus me proposer d'éditer leur projet je n'ai pas hésité : un espace de liberté, sans contrainte, pour raconter les plus belles histoires... le pied quoi ! (ce calembour n’engage que moi, il n’a pas été validé par Les Genoux dans le Gif)."