BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

L'énigme des coureurs kenyans

Soutenez ma démarche journalistique

LOJIQ supports this project

Pour chaque euro versé par un internaute, LOJIQ versera 0$CAD (dans la limite de 0$CAD)

About the project

Du 11 au 23 mars, je vais réaliser une série de reportages au Kenya sur la course à pied.

Pourquoi est-ce intéressant?

Une des raisons de ma présence, est l’organisation, par le professeur de l’Université de Montréal, François Prince, d’un symposium sur la course à pied là-bas. Les coureurs kenyans sont son sujet d’étude et lors de ce colloque, on y fera la comparaison de différents aspects de l’entraînement d’athlètes nord-américains et ceux du Kenya.

Le symposium précède le Marathon de la Vallée du Rift, qui est samedi le 18 mars. Parmi les écoles qui y participeront, la gagnante recevra un mouton et un puit.

Le 22 mars, il y a aussi une cérémonie pour la Journée mondiale de l’eau, au cours de laquelle un puit sera construit.

Je me rendrai aussi en Ouganda pour couvrir les Championnats du monde de cross-country (course en sentier). L’événement se déroule dimanche 26 mars. Deux jeunes Québécois de la région de Québec y seront (Jean-Simon Desgagnés et Catherine Beauchemin) chez les Juniors et l’entraîneur de l’équipe canadienne pour cette compétition est Félix-Antoine Lapointe, l’entraîneur du Club du Rouge et Or. Pour les athlètes, ce sera une première compétition en Afrique. Une adaptation considérable pour ces 18-19 ans.

Jusqu’à maintenant, j'ai déjà des commandes de textes pour les magazines Québec science et Kmag, le site web Ricochet et un projet de balado pour la plateforme web de Radio-Canada «Première Plus».

What are the funds for?

Avec le financement recueilli, je me doterai d'une lentille qui me permettrait de prendre des photos de meilleure qualité des coureurs. Pouvoir prendre des photos de qualité me permettrait de vendre plus de reportages et de photos à mon retour. Cet outil perdurera pour d'autres contrats à mon retour. Une partie de mon financement servira également à payer les frais pour le transport d'équipements sportifs que j'ai recueillis de coureurs québécois à donner à des coureurs kenyans.

About the project owner

Je suis une journaliste pigiste localisée à Val-d'Or, en Abitibi-Témiscamingue. Je travaille comme journaliste surnuméraire à la radio et au web de Radio-Canada. Je suis aussi journaliste-pigiste pour différents magazines et sites web (Rando Québec, Opérations forestières, Planète F, Ricochet, Journal coopératif Ensemble...)

En 2015, j'ai été lauréate pour les Grands prix du journalisme indépendant de l'Association des journalistes indépendants du Québec (AJIQ) pour un reportage que j'ai publié dans la Gazette des femmes sur les femmes qui travaillent dans les mines.

Ma page Facebook (Émélie Rivard-Boudreau) est l'endroit idéal pour suivre mes activités et le déroulement de mon projet. Je suis aussi active sur Twitter @ERBoudreau.

FAQ

If you still have an unanswered question, feel free to ask the project owner directly.

Ask your question Report this project