BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Le 100e Singe

Inventer le lieu de travail de demain : lieu pilote à 15 km de Toulouse, bureaux partagés, espace-tests agricoles et table d'hôtes

About the project

Vous êtes incroyables !!! Plus de 300 contributeurs, l'objectif des 30.000 euros est dépassé, la mare, l'accès à l'eau et l'outillage collectif permettant aux premiers néo-agriculteurs de s'installer au plus vite est financé !

On vise maintenant l'objectif 150% de financement : chacune de vos contributions c'est une brique de plus de la salle de formation qui se pose et qui accueillera le grand public dont les enfants pour les mettre en lien avec les nouvelles formes d'agriculture, avec des travailleurs qui inventent des formes de travail résilientes pour les préparer au monde de Demain.

 

 

Contribuez aujourd'hui à créer un lieu de travail d'un tout nouveau genre.

Le 100e Singe veut inventer le lieu de travail de demain adapté à la périphérie urbaine : un lieu à la fois mi-ferme mi-bureau pour accueillir et accompagner ceux qui inventent les nouvelles formes de travail, dans les champs, dans les bureaux ou dans les ateliers. Grâce à votre contribution ce lieu composé de bureaux partagés, d'une microferme maraîchère permacole, de parcelles-test agricoles et d'une table d'hôtes peut ouvrir dès le printemps 2018 !!

Notre rapport au travail est en plein bouleversement : les reconversions professionnelles sont massives, 80% des salariés estiment que leur travail n’apporte pas de sens à leur vie, les pathologies sont grandissantes, le désengagement des salariés pose un vrai problème aux entreprises.

Le travail tel que nous l'avons connu n'existera bientôt plus. A nous de le réinventer.

La bonne nouvelle, c’est que des milliers de personnes ont déjà commencé,  quel que soit le secteur d’activité : 30% des reprises d’installations agricoles sont faites par des « néo-agris » , plus de 60% des salariés aimeraient pouvoir télétravailler, les statuts de non-salariés (indépendants, auto-entrepreneurs…) sont en constante hausse depuis quelques années.

Tous ces « néo-travailleurs » poursuivent les mêmes objectifs : ils veulent autant réussir leur vie personnelle que professionnelle et ce n'est pas le salaire qui les intéresse, avant tout : ils veulent mettre plus de sens dans leur travail, avoir un impact positif sur les grands enjeux de société.

Au 100e Singe nous pensons que c’est en périphérie urbaine, où résident 56% des actifs, où les travailleurs passent plus de temps dans les bouchons qu'auprès de leur famille avec peu d'occasion de lien social, que tout se joue.

 

 

 

Sur ce site nous allons développer quatre espaces, tous en lien étroit :

Si on se prend à rêver ensemble : dans 10 ans, le 100e Singe aura créé 10 emplois et permis à plus de 300 professionnels d’expérimenter les métiers de demain. Il aura formé plus de 4000 personnes et des centaines d'enfants sur des thématiques novatrices (et leur aura donné l’envie et la confiance d’agir à leur échelle). La première table d’hôtes 0 déchet de la région, en lien direct avec les champs, servira chaque jour des centaines de repas. Elle permettra à tous de tisser du lien autour de produits sains de qualité, de savoir comment pousse une carotte et de sensibiliser aux métiers à impact positif.

Le 100e Singe aura convaincu les collectivités de faciliter la réimplantation d’une agriculture sobre, durable et locale en périphérie des grandes villes. 15 agriculteurs issus de l’espace-test auront pu s’implanter en périphérie urbaine et préserver des champs de l’urbanisation.

Le succès du site pilote aura convaincu partenaires et pouvoirs publics d’implanter ce type de lieux tout autour des grandes villes et plusieurs 100e Singe commenceront à voir le jour…, et ça c’est le début d’une autre histoire.

Le 100e Singe c’est un projet dans lequel chacun participe, chacun est acteur. Nous sommes actuellement une asso loi 1901, reconnue d’intérêt général, qui se transformera en début d’année en Société Coopérative d’Intérêt Collectif. Un modèle de société qui vise l’intérêt général (et non l’unique intérêt économique) et qui inclut dans son fonctionnement tous ceux qui souhaitent s’impliquer dans la gouvernance du projet. Une vingtaine de personnes sont aujourd'hui des pré-coopérateurs. Pour devenir coopérateur, envoyez-nous un mail : lecentiemesingeATgmail.com

Le 100e Singe, c'est avant tout un formidable élan de citoyens, travailleurs, porteurs de projets, partenaires qui suivent de près le projet et en constituent le coeur : 1000 personnes suivent les actualités via FaceBook, 215 personnes se sont inscrites à la newsletter via le site web, 11 personnes sont impliquées au quotidien dans le Collectif, 19 personnes se sont engagées à prendre des parts sociales, 13 porteurs de projet sont en attente de pouvoir investir les lieux. En juillet, un premier évènement intitulé « Inventer le monde de demain » a réuni plus de 250 personnes et 30 bénévoles autour d’ateliers et de conférences sur le site du 100e Singe.

Le Ministère de la Transition Ecologique a référencé Le 100e Singe dans ses carnets de veille stratégique en tant qu'"Explorateur" et le Commissariat Général à l'Egalité des Territoires l'a intégré dans les innovations en territoire périurbain.

 

What are the funds for?

 

 

About the project owner

 

Amandine travaille sur le projet du 100e Singe depuis bientôt deux années. Après avoir travaillé pendant 10 ans au Burkina Faso, elle rentre dans le petit village qu'elle avait quitté, en périphérie de Toulouse. Entre temps beaucoup de champs se sont transformés en lotissements et en immenses centres commerciaux. Les amis qu'elle retrouve sont pour la plupart en grand questionnement dans leur travail, en reconversion professionnelle ou pire, en burn-out. Elle s'intéresse au sujet, compile des études, des chiffres et prend alors conscience du mouvement de fond qui est en train de bouleverser le rapport au travail. Avec l'envie de mettre à profit son expérience burkinabé en numérique, en lien social et en collaboratif, et d'agir sur un territoire qui lui tient à coeur, commence à germer l'idée du 100e Singe.

Charly proposa le lieu, vinrent se joindre Françoise, Margot, Muriel, Fabien, Richard,... et les autres membres du Collectif. Une fois l'idée lancée et de nombreuses conférences plus tard, ce sont des dizaines de mails qui arrivent chaque jour de travailleurs (chercheurs, ingénieurs, agents...) partageant leurs doutes, leur besoin d'inventer autre chose pour remettre du sens dans leur quotidien.

 

 

Crédits photos et infographie : Freepik - Florent Duchêne - Le 100e Singe - mundodespierta.files.wordpress.com

FAQ

If you still have an unanswered question, feel free to ask the project owner directly.

Ask your question Report this project