Warning, our website may not display or work properly on your browser.
We recommend that you update it if you can.

Update my browser
I don't want or I can't update my browser
BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

« La Grande Parade »

Soutenez l’introduction de l’art visuel contemporain au sein du service de Chirurgie Orthopédique et Réparatrice de l'Enfant !

About the project

Le projet artistique « La Grande Parade » a vu le jour en 2019, au sein du service de Chirurgie Orthopédique et Réparatrice de l'Enfant de l’Hôpital Armand-Trousseau.

Destiné à améliorer le cadre de vie des jeunes patients hospitalisés, de leurs proches et des personnels hospitaliers par l'introduction de l'art visuel contemporain dans le service, ce projet a déjà vu sa première étape se réaliser : la création d'une fresque par l'artiste Nicolas Perruche, qui orne désormais les couloirs des lieux ! Mais le projet n'est pas terminé... Pour qu'une exposition permanente des oeuvres de l'artiste soit installée dans les chambres des petits patients, et la décoration de la salle d'accueil des familles réalisée :

L’Hôpital Armand-Trousseau, situé dans le 12ème arrondissement de Paris, est un hôpital public faisant partie de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP). C'est un hôpital pédiatrique et périnatal de référence de l’Est parisien, qui propose une prise en charge des premiers jours de la vie à l’âge adulte. Cet établissement est spécialisé dans les soins pédiatriques, les grossesses à risque, la médecine foetale et la médecine néonatale.

     

Son Service de Chirurgie Orthopédique et Réparatrice de l’Enfant prend en charge l’ensemble des pathologies de l’appareil locomoteur de l’Enfant et de l’Adolescent, de la naissance à l’âge adulte.

Chaque année, plus de 3000 enfants sont ainsi hospitalisés pour le traitement de pathologies simples (fractures, infections osseuses) ou plus complexes (scolioses, tumeurs osseuses, luxation de hanche).

       

Les enfants ont la possibilité de rester en permanence avec leurs parents durant l’hospitalisation. Le personnel du service, médecins, infirmières, aides-soignantes apporte la plus grande attention à la sécurité, mais également au bien-être des petits patients durant leur hospitalisation.

Le projet « La Grande Parade », mené avec l’artiste Nicolas Perruche, a pour objectif d’améliorer le cadre de vie des patients pris en charge dans le service, mais aussi de leurs proches et des personnels hospitaliers, en habillant graphiquement les murs.

Une première étape du projet a déjà pu voir le jour, grâce au soutien de l’association « Main dans la main et solidaires » et plusieurs fresques embellissent donc désormais les murs du pallier et des couloirs du service.

Mais ce projet n’est pas encore terminé... afin d’aller au bout de la démarche, nous souhaitons installer une exposition permanente des œuvres de Nicolas Perruche dans les chambres des jeunes patients hospitalisés et permettre la décoration par l’artiste du salon d’accueil et d’attente des familles.

Pour que ces deux dernières étapes aboutissent et que « La Grande Parade » voit le jour dans son intégralité, 5 500 € sont encore à rassembler.

Le travail illustratif de Nicolas Perruche s’articule principalement autour du monde animal, souvent qualifié de « réalisme enchanteur ». Il intervient dans des lieux de passage, dans la rue ou lors d’expositions et embellit le cadre de vie, en jouant sur des rapports d’échelle, pour interpeler et solliciter le regard et la sensibilité du passant. Sa vision se veut poétique, avec un travail autour de la lumière, du mouvement et des matières. Il travaille uniquement aux pinceaux avec de la peinture acrylique, de façon à garder la fluidité́ et le grain du trait.

Dans le cadre du projet « La Grande Parade », une narration par l’image a été établie, stimulant l’imaginaire tout en harmonisant l’espace. La narration relate ainsi les aventures de deux animaux symboliques, un poisson et un oiseau, voyageant au travers des deux univers naturels que sont le monde marin et le monde de la jungle, telle une Grande Parade !

L'univers marin :

« La Grande Parade » est introduite par la frise marine dès le palier du service, au début de laquelle un système innovant d’aquarium virtuel haute définition accueille également les patients et leurs familles.

  

L'univers de la jungle :

Dans la continuité de l’univers marin, les enfants hospitalisés et leurs parents sont ensuite accompagnés par une grande marche d’animaux significatifs du milieu de la jungle. L’échelle des illustrations se rapproche autant que possible de la taille réelle des animaux.

Photos :

What are the funds for?

1) L’exposition permanente des œuvres de Nicolas Perruche dans les chambres des patients hospitalisés :

20 reproductions d’œuvres originales doivent être réalisées et accrochées dans les 20 chambres du service, avec la signalétique appropriée (nom de l’œuvre, format etc.) Le support prévu est de haute qualité (Alu Dibon) et les reproductions de qualité professionnelle également.

Un ensemble de « Méduses » et d’animaux d’Afrique sont notamment prévus pour cette phase du projet, en lien avec les fresques marines et terrestres déjà réalisées.

Coût de cette étape : 3500 €

2) La décoration par Nicolas Perruche du salon d’accueil et d’attente des familles

Il s’agit d’une pièce de 25m2 dédiée à l’accueil des familles des patients hospitalisés. Il est prévu une décoration murale, toujours dans le thème de « La Grande Parade ».

Coût de cette étape : 1500 €

Les 500 € restants correspondent enfin aux frais de la plateforme.

Si nous dépassons notre objectif de collecte de 5 500 €, nous pourrons en plus financer du mobilier adapté, pour embellir encore davantage le salon d’accueil des familles.

En tant qu'établissement de l'AP-HP, l'Hôpital Armand-Trousseau est habilité à recevoir des dons.

Votre don est éligible à la déduction fiscale :

  • En tant que donateur particulier, si vous êtes imposable en France, en soutenant ce projet de notre hôpital, vous bénéficiez d’une réduction d’impôts sur le revenu de 66% du montant de votre don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. (Ex : votre don de 100€ ne vous coûte réellement que 34 € après déduction fiscale).
  • Si vous représentez une entreprise mécène, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt de 60% du montant de son don, limité à 0,5% du chiffre d’affaire de l’entreprise (Ex : votre don de 1000 € ne vous coûte réellement que 400 € après déduction fiscale).

Point d'attention : pour bénéficier de la déduction fiscale, les coordonnées communiquées doivent être valables et personnelles. Elles apparaîtront sur votre reçu fiscal.

About the project owner

Le Pofesseur Raphaël VIALLE

Le Professeur Raphaël VIALLE est âgé de 44 ans et Professeur de Chirurgie Infantile (PUPH) à Sorbonne Université. Il est le chef du Service de Chirurgie Orthopédique et Réparatrice de l’Enfant à l’Hôpital Armand Trousseau – APHP – Paris, France.

Après l’obtention de son diplôme de Docteur en Médecine à l’Université de Paris – Versailles - Saint-Quentin en Yvelines, Il a poursuivi sa formation en Chirurgie Orthopédique et Chirurgie Infantile à l’hôpital Beaujon, La Fondation Hôpital Saint-Joseph, l’Hôpital du Kremlin-Bicêtre, L’institut Calot (Berck-Plage), l’Hôpital Necker Enfants-Malades et l’hôpital Armand Trousseau. Sa formation universitaire est complétée d’une thèse d’université en Neurosciences de l’Université Paris XI. Membre de nombreuses sociétés nationales et internationales (ISSLS, SSE, GES, SFCR, SOFOP, SOFCOT) il a publié plus de 150 articles scientifiques dans des revues internationales et est l’auteur de plus de 40 chapitres d’ouvrages.

Le professeur Raphaël VIALLE est co-fondateur et co-directeur de la Fédération Hospitalo-Universitaire “Maladies Musculo-Squelettiques et Innovations Thérapeutiques (DHU MAMUTH) avec le Professeur Bertrand FONTAINE. Le FHU MAMUTH a pour but de promouvoir la recherche et l’innovation dans le domaine des maladies musculaires et squelettiques. Il fédère en encourage la recherche translationnelle de plus de 20 structures de soins, d’enseignement et de recherche autour de ces thématiques au sein de Sorbonne Université.

 

 

          

Share Follow us