BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

La Double Constance

Théâtre et Cinéma d'animation, d'une rive à l'autre de l'Atlantique

About the project

La Double Constance est un spectacle, comme un langage commun entre théâtre et cinéma d’animation, d’une rive à l’autre de l’Atlantique, entre suisses, cubains et français.

Les images de scénographie, représentant les rues de la Havane, seront comme un décor onirique occupant l’espace à l’instar d’un personnage supplémentaire : carton-pâte en mouvement et matières animées à la main, qui nous laissent entrevoir la vie, malgré elles.

Synopsis de la pièce :

Max, un homme qui n’aime pas voyager, s’embarque pour un périple à Cuba et partage cette aventure avec une femme (Elizabeth), qu’il rencontre fortuitement dans l'avion. Il est bouleversé par cet inattendu voyage, drôle ou pittoresque, voire douloureux, d’où émerge cette question : Quel avenir amoureux peut-on espérer après 60 ans ? Cuba offre un terrain propice à nos questionnements parce qu’objet de fantasmes et d’idées reçues, destination de vacances et de sexe pour les uns et île entourée de requins pour les autres, où la lutte quotidienne pour vivre un jour de plus mène au meilleur et au pire.

Le film d'animation : un carton-pâte en mouvement inspiré de la réalité cubaine

Les images, comme un décor onirique, se sont imposées pour servir les propos de la pièce et le directeur Carlos Diaz a souhaité que celles-ci soient le point de départ de la mise en scène.

Le périple de ces deux voyageurs européens  ne peut se dérouler que dans un univers où l’imagination navigue sans frontières, au-delà d’un réalisme géographique ou sociologique et avec la fluidité d’une ville en mouvement. Les murs patinés de Centro Habana se transforment en ciels, continents, routes, respirant comme de gros animaux faisant la sieste. Sous le regard impassible de Barbies-sirènes, une chaise, une fleur de bougainvillée, une poupée de Santeria et une cafetière sont animées d’un déhanché typiquement cubain ou dansent quelques pas de Cha-Cha-Cha.

Max s’extasie : « Magnífico ! »

Dans une Havane en mouvement et sur des murs délavés par le temps qui passe, des objets de la vie quotidienne et des jouets trouvés ici et là, sont détournés de leur fonction première. Un entrelacement de matières et de vivant découverts par la petite équipe de réalisation dans les rues de Centro Habana.

Les étapes de la création vidéo:

Isabelle Million (réalisatrice des images de scénographie) et Lisa Torriente (l'auteur de la pièce) ont réalisé les repérages à Centro Habana en avril 2017 : des chiens qui s’étirent, des pancartes ondulant au gré du vent, un homme faisant la sieste dans une brouette, des immeubles multicolores ou lépreux, des arrondis provenant des fastes architecturaux des années 50. La preuve par l’image que la réalité dépasse la fiction, la première inspirant la seconde.

En juin, ensuite, toute l’équipe (Lisa et Isa, Carlos, Rodolphe, Adolfo, Amanda et Coralia dont vous pouvez découvrir les biographies ci-dessous) s’est retrouvée pour poursuivre l'aventure à La Havane. Nous avons réalisé  : 

- Le stop motion des personnages de la pièce car les humains qui seront sur scène iront parfois s'égarer ou se retrouver sur l'écran ;

- Le stop Montion dans le studio d'Adolfo, des jouets, des objets prennent vie par une animation artisanale;

- La captation d'images de notre travail, histoire d'expliquer notre propos et nos manières de faire, la captation d'images par la réalisation d'un makin-of, dont vous pouvez avoir un aperçu au début de cette présentation !

Durant cet été et cet automne, dans le studio d'Isabelle à Lyon, deux séquences animées ont vu le jour et le premier épisode de notre making-of .

"La Double Constance" va être présentée en janvier et février 2019 au théâtre de Rolle (CH) qui en est aussi le coproducteur aux côtés de la compagnie Motamot de Lausanne (CH).

Comme le directeur, Carlos Díaz, souhaite que les images soient le point de départ de la mise en scène, l'équipe de réalisation, Isabelle Million et Adolfo Izquierdo doivent poursuivre le film d'animation pour qu'il soit prêt avant fin 2018, lorsque débuteront les répétitions. Il s'agit de 4 mois de post production pour lesquels Isabelle et Adolfo devront se retrouver à La Havane au début de 2018 !

What are the funds for?

Par cette démarche de crowdfunding, nous vous sollicitons pour que puisse se poursuivre cette méthode d'animation long et minutieux qui consiste à découper toutes les images et les replacer dans un univers recréé afin de les mettre en mouvement : 4 mois de travail en studio pour deux personnes.

En effet, Isabelle Million et Adolfo Izquierdo sont deux professionnels qui ne peuvent consacrer leur temps à cette  création qu’en ayant un minimum de soutien financier.

L’équipe administrative de la Compagnie  MotAmot a d’ores et déjà initié les demandes de subventions qui ne seront disponibles qu’en octobre ou novembre 2018. Les images d’animation doivent être anticipées au maximum pour laisser une marge de réaction lors du montage proprement dit du spectacle. Dès lors, il est impératif de disposer à minima de 3500 euros pour permettre à Isabelle et Adolfo de continuer de réaliser le film d’animation début 2018.

L’emprunt du reste du financement pour cette réalisation aura lieu en mars 2018 pour leur permettre de finaliser leur travail. Votre soutien massif réduira d’autant le montant à emprunter en amont du versement des subventions en 2019 pour rembourser la dette contractée !

About the project owner

La Double Constance, c’est aussi une histoire de rencontres d’une rive à l’autre de l’Atlantique, entre suisses, cubains et français.

C’est la rencontre entre le metteur en scène cubain, Carlos Díaz et l'auteur du texte de la pièce, la suisse Lisa Torriente. Tous deux partagent l’impertinence avec laquelle on décide d’affronter les interrogations de l’existence et l’intérêt qu’on porte aux humains.

C'est la rencontre entre Lisa et la vidéaste française Isabelle Million, qui réalisera la création des images de scénographie. De notre vieille Europe à Cuba, elles ont un parcours commun depuis 20 ans, avec des hauts et des bas… ceux auxquels on peut repenser avec beaucoup d’autodérision, quelques larmes et de bonnes résolutions.

C’est l’émergence d’une création avec des compagnons de route d’ici et de là-bas : le comédien suisse Rodolphe Ittig, le réalisateur cubain Adolfo Izquierdo Mesa, les comédiennes cubaines Amanda Cepero et Coralia Rodríguez, le percussionniste suisse Michel Kun, le chanteur et guitariste cubain Lorenzo Tartabull.

Ce sont des créations déjà réalisées ensemble qui ont donné l'envie de poursuivre un voyage géographique et imaginaire dans le même bateau. En voici deux, parmi les plus récentes :

C’est un langage commun, ENTRE THEÂTRE ET CINEMA D’ANIMATION, trouvé au-delà et avec des cultures et des parcours différents.

Pour en savoir plus sur l'historique du projet, par Lisa Torriente : http://ladoubleconstance.blogspot.fr/p/blog-page.html

Lisa Torriente

Lisa Torriente est comédienne et auteur de la pièce.

D’origine italo-suisse, elle navigue depuis toujours entre plusieurs cultures, en Suisse française, à Zürich, mais aussi en Italie, en Espagne et à Cuba. C'est avec cette histoire de vie qu'elle interprète en 2010 le rôle d'une cubaine exilée en suisse dans la pièce "Emigrante", dont elle est aussi l'auteur ( pour en savoir plus : https://alchimic.ch/emigrante/). 

Tour à tour, metteur en scène, comédienne, manager et enseignante mais aussi administratrice et traductrice pour des projets artistiques, Lisa est une touche à tout boulimique de défis et d’aventures humaines.

Co-fondatrice de la compagnie MotAmot en 2012, aux côtés de Rodolphe Ittig, elle poursuit jusqu'à aujourdhui son engagement dans la création de bon nombre de pièces, dont voici les plus récentes :

  • Célimène et le Cardinal, de J. Rampal, Espace culturel des Terreaux Lausanne, rôle : Célimène
  • Joséphine, Cérémonie pour Actrices Désespérées, de Abilio Estévez, M.e.s. Carlos Díaz, Théâtre de la Parfumerie / Assistante à la mise en scène
  • Folies Russes, de A. Tchékov, Au Sycomore, conception générale du projet, m.e.s. et jeu
  • Traduction et adaptation de Il Piacere dell’Onestà de Luigi Pirandello
  • La Volupté de l’Honneur, de Luigi Pirandello, m.e.s. Jean-Luc Borgeat – rôle : Maddalena
  • Veille de Nuit - écriture.

Carlos Díaz

Né en 1955, Carlos Díaz est un directeur de théâtre cubain  (Prix National du Théâtre Cubain 2015). Il a étudié la dramaturgie et le théâtre à l’Institut Supérieur des Arts de la Havane (ISA) où il enseigne également depuis des années.

En 1992, il fonde la compagnie « El Público », qui devient très populaire à Cuba et rencontre aussi le succès durant ses tournées dans toute l'Amérique Latine, en Europe et aux USA. Cette compagnie est basée au théâtre Trianon, un ancien cinéma qu'il a rénové avec son équipe et qui est devenu, lui aussi, une institution à La Havane.

Carlos Díaz est connu pour traiter de sujets ayant un lien fort avec son pays, s’aventurant souvent sur des critiques politiques et sociales. Il travaille sur les thèmes de la sensualité et les sexualités, de l’expressivité et l’esprit cubain. Parmi ses nombreuses créations, citons "Fraise et Chocolat", adaptée d’une nouvelle de l'écrivain Senel Paz. Cette pièce sera ensuite adaptée en version cinématographique par Tomas Gutierrez Alea en 1994.

Récemment :

  • Antigonon, un contingente épico (plusieurs tournées aux USA, Amérique centrale, Amérique latine, Europe : Hollande, Suisse, France, Suisse, Espagne) où Carlos Díaz revisite Antigone dans une version burlesque. La dérision, le travestissement et la poésie débarquent sur le plateau pour changer la tragédie grecque en œuvre épique contemporaine.
  • Joséphine, cérémonie pour actrices désespérées (création version française à Genève, théâtre de la Parfumerie  en 2015 – tournée aux Antilles en 2017 – version espagnole à suivre en 2018)
  • Harry Potter, se acabó la magia (1er travail professionnel avec de jeunes diplômés de l’Institut Supérieur de Artes (ISA) à la Havane). Immense succès critique et populaire, il souligne aussi la grande qualité humaine de ce metteur en scène avec qui tous les comédiens ont envie de travailler.

Isabelle Million

Isabelle Million est réalisatrice de documentaires, de films d'animation et de vidéos-danse. Elle est aussi l'auteur d'installations ou de performances.

Elle est titulaire d’un Master de cinéma et audiovisuelle (1992 – Université Lumière Lyon 2) où elle apprend la vidéo danse à la Maison de la Danse de Lyon sous la direction de Charles Picq et le documentaire avec Alain Bergala. C’est en 1993 qu’Isabelle débute la création audio-visuelle à ARTE en tant qu’assistante de réalisation (habillage des soirées THEMA).

Puis elle s’oriente vers une démarche ethnographique à partir de 1995. Ses interrogations sur les représentations de genre sont déjà présentes. Elles deviendront jusqu'à aujourd'hui une source d'inspiration d'une quinzaine de créations collectives (vidéos-danse, installations et vidéo-performances), proposant un univers onirique et revisitant les normes sociales. Ces productions indépendantes ont été présentées lors de festivals ou d'événements sur l'égalité en Amérique Latine et en France. Pour en savoir plus : http://ricotasproduction.blogspot.fr/p/actualites.html et http://traboulesaudiovisuel.blogspot.fr/p/videos-danse.html.

Depuis 1997, elle développe ses projets entre plusieurs lieux et notamment deux « territoires », La Havane et Lyon. C’est dans cet entre-deux qu’elle a réalisé plusieurs vidéos de création et documentaires : des scénographies en image pour le spectacle Kolpos (2009) de la compagnie Danza Contemporanea de Cuba. Celles-ci se sont prolongées par un documentaire du même nom finalisé en 2011. 

Inspirée par les propos de Patrick Chamoiseau sur lequel Isabelle a réalisé « Les tremblements du monde », elle approfondit « cet échange où l’on se change sans pour autant se perdre, ni se dénaturer ». Son dernier documentaire, « Comment devient-on un zèbre ? », porte sur les valeurs universelles du métissage entre l’Europe, les Caraïbes et l’Afrique. Il réunit un groupe d’artistes tels que les metteurs en scène Patrick Mohr, Hassane Kouyaté, la conteuse Coralia Rodriguez, la comédienne Amanda Cepero et l’anthropologue Natalia Bolivar. Pour en savoir plus : http://traboulesaudiovisuel.blogspot.fr/p/documentaires.html

Adolfo Izquierdo Mesa

Adolfo Izquierdo Mesa est un designer, photographe, artiste audio-visuel et professeur.

Il étudie de 1984 à 1988 à l’Ecole Nationale des Arts Visuels à la Havane, pour devenir professeur en arts graphiques et peintre. Il a participé à des workshops dirigés par des artistes reconnus comme Stéphane Broc, Marta Renzi, Billy Cowie, Nuria Font, Silvina Spencer.

Voyageur imaginaire, Adolfo se nourrit volontiers de sa vie d'insulaire qui ne peut traverser les frontières qu'en regardant la mer et l'horizon. Il fait aussi feu de toutes ces expériences humaines et quotidiennes de cubain pour créer son univers artistique : "Retrospective en E mineur" - peintures et dessins (1993), "Pensées nocturnes"-  peinture, dessin et théâtre d'ombre-(1994), "Introyeccion", série photo présentée en 2009 à la biennale d'Art Contemporain de La Havane (pour en savoir plus : https://fr.scribd.com/document/16745536/Emerging-cuban-artists-Adolfo-Izquierdo).

De 1988 à 2000, Adolfo est scénographe et assistant à la mise en scène de la compagnie "Así Somos", dirigée par la chorégraphe Lorna Burdsall. Cette expérience va nourrir une grande partie de sa création vidéo et photographique jusqu'à aujourd'hui. Durant la même période, il travaille comme graphiste à l’Editorial et Association Culturelle José Marti.

Parmi les 15 productions indépendantes que compte sa filmographie, "Sola" (2011), Desatada (2011) et "Tiempos de Tangos " (2015) ont été diffusées dans plusieurs festivals de vidéo danse (Cuba, Argentine, Mexique, Colombie, Californie, France, Belgique, Norvège).

En 1993, Adolfo obtient le grand prix au 1er Salon de la Photographie de La Havane. En 2014, son oeuvre vidéo est couronnée par le prix "TecnologíasQueDanzan" à La Havane. Il présente à cette occasion une installation, "Espace-Temps I ", inspirée par son travail avec Lorna.

Il poursuit ce voyage dans le temps par des réalisations avec la petite fille de la chorégraphe, Gabriela Burdsall, parmi lesquelles, deux installations  : "Espace-temps II (Greta)", présentée au théâtre Mella à La Havane en 2015 et "Espace-temps III", présentée en 2016 à la Fabrica de Arte Cubano et en 2017 au festival de vidéo danse de Mexico. Pour voir un extrait   : http://ttps://www.youtube.com/watch?v=Ri6DvWBOE4M.

Rodolphe Ittig

Né en 1953, à La Chaux-de-Fonds, Rodolphe Ittig est comédien et metteur en scène.

Il est diplômé en 1976 de l’INSAS (Institut National Supérieur des Arts du Spectacle) à Bruxelles où il a suivi les classes de la division théâtre. Il ajoute à son arc une formation en Commedia dell’arte avec Ferruccio Soleri à Milan. Dès ses débuts, il obtient le 1er prix d'interprétation au festival de Vacouver (Canada) pour le rôle de Renart, dans "Le Bestiaire des Gueux" de R. Huysmans.

Depuis, il a participé à plus de 100 spectacles en Belgique, en France et en Suisse sur à peu près toutes les scènes professionnelles répertoriées.

Depuis le milieu des années 80, Rodolphe signe également plusieurs mises en scène et travaille également pour la télévision (TSR) et le cinéma (Claude Chabrol, José Giovanni, etc).

Il est cofondateur avec Lisa Torriente de la compagnie MotAmot depuis 2012, dont voici les productions les plus récentes :

  • "Célimène et le Cardinal" de J. Rampal, mise en scène et jeu.
  • "Folies russes" de A. Tchékhov, rôle d'Ivan Vassilievich Lomov.
  • La Volupté de l’Honneur de L. Pirandello, rôle de Maurizio Setti.   

Amanda Cepero 

Amanda Cepero Rodríguez est née à La Havane (Cuba) le 27 mai 1985. Jeune actrice-chanteuse, elle obtient en 2000 le premier prix du jury ainsi que celui du public dans le cadre du Festival International des Contes ContArte de La Havane.Elle joue pendant trois ans avec la Compagnie de Théâtre Olga Alonso sous la direction du metteur en scène cubain Humberto Rodríguez.

Diplômée de l’Ecole Nationale de théâtre de La Havane en 2005, elle commence en même temps sa carrière de chanteuse dans la fameuse Institution Culturelle Cubaine « Casa de las Américas ».

Amanda Cepero a effectué des tournées au Venezuela, Argentine, Suisse, France, Italie, Espagne et Burkina Fasso. Elle a joué dans les pièces de metteurs en scène de renomée internationale et cultivant le métissage, comme Patrick Mohr, Hassane Kouyaté et Carlos Díaz, dont voici les créations les plus récentes  :

  • 2016 "El Dorado" de Laurent Gaudé, M.e.s. Patrick Mohr – Théâtre de la Parfumerie + tournée
  • 2015-2016 " Joséphine, Cérémonie pour Actrices Désespérées", de Abilio Estévez, M.e.s. Carlos Díaz- Théâtre de la Parfumerie, Scène Nationale de Martinique, Teatro Trianon - La Habana.
  • 2013-2016 Tournée avec la pièce "Les larmes des hommes" de Mia Couto, M.e.s. Patrick Mohr- Teatro Trianon (La Habana), Sala Margarita Casallas, Mejunje de Santa Clara (Cuba), Théâtre de la Parfumerie (Genève), Théâtre du Casino (Evian), Théâtre du Crochetan (Monthey), Théâtre Beno Besson (Yverdon), Le granit, Scène Nationale de Belfort.
  • 2013 "L'Etrangère", M.e.s. de Hassane Kouyaté - teatro Trianón, Cuba.

Coralia Rodríguez

Née à Santiago de Cuba, Coralia Rodríguez est diplômée de l’Ecole National d’Art, section arts de la scène, à la Havane – Cuba. Cette artiste a un long parcours international comme actrice et comme conteuse. Elle est aussi formatrice dans cette dernière discipline. Bilingue, Coralia Rodríguez vit à Genève depuis vingt ans. C'est aussi Coralia qui a mis en relation Lisa, Carlos et Isabelle !

  • 2014-2015 : "Joséphine, Cérémonie Pour Actrices Désespérées", de Abilio Estévez, M.e.s. Carlos Diaz -Théâtre de La Parfumerie. Une co-production de Teatro el Público et la CIE Les Tisseuses de Paroles de Genève. 
  • 2013 : " L’Etrangère" de Caya Makhélé (Congo) - M.e.s. Hassane Kouyaté - La Havane - Teatro Trianón Co-production : CIE 2 Temps 3 Mouvements de Paris - Conseil National des Arts de la Scène de Cuba - Association Les Tisseuses de Paroles de Suisse - Teatro El Público
  • 2012 : "Delirio Habanero", de Alberto Pedro Torriente, m.e.s. Héctor Pérez, Théâtre de L’Alchimic Genève
  • 2011 : Comédie Musicale Congrès des Griots à Kankan, de Francis Bebey (Cameroun) M.e.s. Hassane Kouyaté et Claire Tallia -Théâtre Alhambra de Genève.
  • 2009-2011: "Paysage Sur Fond de Méréngue"n spectacle théâtral-musical. M.e.s. Hassane Kouyaté et Claire Tallia-Théâtre Le Manège d’Onex + théâtre La Traverse, Genève.
  • 1999-2000 :  "Sortir de L’Ombre". Histoires des femmes clandestines en Suisse, M.e.s. Patrick Mohr. Rôle principal Rosa- Théâtre de la Parfumerie à Genève, à Neuchâtel, à La Chaux-de-Fonds et à Vevey. Tournées à Paris en 2000.

FAQ

If you still have an unanswered question, feel free to ask the project owner directly.

Ask your question Report this project