BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

KAAMOS

Un court-métrage de Jules Talbot

About the project

Un jeune homme parti en Finlande pendant l’hiver n’arrive pas à écrire une lettre à une femme qu’il a laissé derrière lui. On suit son errance jusque dans le grand nord et sa rencontre avec un conducteur de bus. Cet homme va lui accorder son hospitalité et lui apprendre quelques rudiments de la vie dans la nature jusqu’à ce qu’un incident les sépare. Le jeune homme continue alors sa route à travers la forêt, mettant son corps à l’épreuve. Se pensant perdu, l’apparition d’un chien lui donne un dernier espoir de retrouver quelqu’un qui puisse l’aider alors que le froid et la nuit qui tombe, le guettent à chaque instant. A bout de force, il traverse la glace d’un lac, tombe dans l’eau et perd connaissance. A son réveil, il contemple enfin les aurores boréales, une femme plus âgée que lui l’a sauvé de la noyade et lui délivre une histoire. Fort de cette aventure qu’il vient de vivre et de ce récit qu’on lui a conté, il finit enfin par poster sa lettre alors que les premiers rayons du soleil marquant la fin de l’hiver refont apparition.

L’histoire que je veux raconter est celle d’une recherche, une fuite en avant motivée par le désir d’évasion et de sensations. C’est ce qui est en chacun de nous, à l’aube de l’indépendance. Un bouillonnement, une envie de liberté, et la peur grandissante de l’inconnu qui se rapproche, celui vers lequel notre corps est inexorablement attiré ; l’accomplissement de soi vers l’âge adulte. C’est l’histoire d’un personnage en rupture avec son confort, dans une quête d’identité et de pardon. Un personnage sensible, qui pose son regard sur l’étranger, comme pour se comprendre soi et mieux s’apprivoiser. Un jeune qui se questionne, maladroitement, instinctivement, toujours à vif d’une expérience à vivre, d’une rencontre à accomplir, d’une vie à braver. Une urgence de la jeunesse à essayer, à explorer, quitte à se casser la gueule et à prendre des risques, puisque c’est dans l’aventure que réside la valeur du conte.

Rester à l'écoute de soi et me laisser porter par les souvenirs de l'hiver dernier et par les sensations que ce pays m'a procuré, alors que je partais là-bas tête baissée, au devant d'une aventure qui me marque encore aujourd'hui.
C’est par un regard doux et sensible que je veux amener mes personnages à se confronter ; aux autres, à l’environnement, à eux même. Par l’expérience du voyage vers le grand nord, je veux les inscrire dans un cadre onirique, comme coupé du temps, laissant place à l’introspection et au froid qui ranime les corps.

Se mettre à la place des protagonistes, épouser leur point de vue et laisser parler la beauté simple du décor, l’errance du jeune, dans une mise en scène sobre, dévoilant silences et regards, maladresses et légèretés.

Destinations et lieux de tournage du film

Berges du lac Inari à Nellim, lieu de tournage du film

Sortie de Nellim

Les couleurs d'un ciel sans soleil, douces, froides, cotonneuses

Les bus locaux

Anthony Oberlin, guide et intermédiaire local du tournage à Nellim

 

Ugo Lhuillier / 1er Assistant

"J'ai rencontré Jules à la fac, et depuis on fait des films ensemble. Ca fonctionne plutôt pas mal. D'habitude je fais du son, mais pas là, non. Là je serai 1er assistant. Et en tant que 1er assistant, je serai chargé de m'assurer que personne ne meure, ni de froid, ni de faim, ni de non-respect du plan de travail. Sacré job."

 

 

 

Paul Kusnierek / Chef opérateur

"L'idée sur ce projet est de partir à l'aventure, laisser place à une nature indomptée et créer avec ce qu'elle peut nous offrir. Chargé de la prise de vue, je laisserai ma sensibilité prendre le dessus face aux lumières teintées de rose et de violet qu'offre cette période de l'année, face aux mystères qui imprègnent cette région remplie de magie."

 

 

 

Paulin Amato / Ingénieur du son

"Ayant essayé un peu tous les métiers du cinéma, de la production à la distribution de films, en passant par le tournage bien sûr ; ingénieur du son, assistant caméra, électricien, accessoiriste, mise en scène, régie... J’ai assez vite compris que le bureau me correspondrait beaucoup moins que le terrain. Plus précisément la branche technique du terrain, là où l'on forge les images et capture les sons, là où la matière du film se trouve. J’aime les défis, et participer à ce projet en constitue un. Je mettrai tout mon esprit de débrouillardise à l'épreuve dans une équipe à taille réduite, propice à l’énergie créatrice et stimulante sur le plan humain et artistique."

What are the funds for?

Le budget total du film s'élève à environ 8000 Euros.

Ce film est autoproduit à hauteur de 3000 Euros et compte sur le soutien de la FSDIE de l'université PARIS VIII à hauteur de 2000 Euros. La cagnotte Ulule sert à amortir les 3000 Euros restant pour atteindre notre objectif.

About the project owner


 

Jules Talbot

Etudiant en Master Réalisation & Création à l'université Paris VIII - Vincennes - Saint-Denis. 
J'étudie le cinéma et ses processus de création. Après avoir réalisé mes premiers essais cinématographiques dans le cadre de mes études en licence, je réalise mon premier court-métrage de fiction ; SALADE TOMATES OIGNONS / (THE DOE). A travers ce dernier film je réalise que mes envies de cinéma sont intimement liées à un désir d'aventures et d'expériences humaines. La matière du film vient non seulement de mes intuitions, mais aussi de celle des autres ; parents, amis, techniciens, et bien sur, comédiens. C'est avec la même energie et l'envie grandissante d'expérience que je prépare aujourd'hui mon prochain film KAAMOS.

Très prochainement disponible en accès libre sur ma page VIMEO ; SALADE TOMATES OIGNONS, ma dernière réalisation primée à MONTPELLIER, ROME & BERLIN.

https://vimeo.com/julestalbot

 

FAQ

If you still have an unanswered question, feel free to ask the project owner directly.

Ask your question Report this project