BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Ferme du Roetling

Participez à la folle aventure de la création d'une fromagerie à la ferme en Alsace!

About the project

Notre projet est de créer un fromage, mais pas n'importe lequel ! Un fromage pour faire évoluer durablement une ferme et un territoire, pour rapprocher les citoyens et pour créer de l'emploi. Eh oui rien que ça ! Bien sur il fallait que ça soit un fromage typique de chez nous. Il n'y en avait pas, alors nous l'avons inventé : la « Tuile du Sundgau » !

Dans le sud de l'Alsace et plus précisément dans un petit territoire appelé le Sundgau, se situe notre ferme, à Traubach-le-bas. Nous avons la chance d'être entourés d'agglomérations importantes comme Bâle, Mulhouse et Belfort.

Notre rêve est de participer au développement du territoire qui nous a vu naître. Nous espérons redonner aux gens le goût de leur terroir et la fierté d’appartenir à ce beau pays, un peu oublié en Alsace, qu'est le Sundgau. En soutenant notre démarche, vous encouragez l'économie et de fait l'emploi local.

Il nous tient à cœur de réaliser un produit artisanal, non standardisé, qui a du goût et qui pourra changer en fonction des saisons car il sera fermier ! Un produit authentique, vendu en direct aux consommateurs. C'est un gage de qualité pour ces derniers et ils pourront poser toutes leurs questions sur nos produits et leur alimentation. Pour nous, c'est une formidable motivation, pour faire un fromage qui ravira nos clients et pour mieux travailler chaque jour ! Soutenir notre projet, c'est dire "Oui !" à une alimentation qui a du goût !

La « Tuile du Sundgau » ne sera pas notre seule fabrication mais elle sera l'élément majeur de notre gamme de produits. Des produits frais seront fabriqués pour étoffer notre gamme : beurre, crème, fromage blanc (traditionnel « bibeleskass »), fromages apéritifs, fromages frais…

Notre démarche n'est pas labellisé mais nous travaillons sur plusieurs axes environnementaux :

  • La réduction drastique de l'utilisation d'antibiotiques grâce à une sélection du troupeau, des méthodes de prévention et le recours en curatif aux huiles essentielles.
  • Nous avons un usage limité des produits phytopharmaceutiques grâce à une mise en place majoritaire de culture non consommatrice de produits (herbe, luzerne, méteil), et grâce à l'utilisation de la lutte intégrée (semis tardif, moins dense, mélange variétale...).
  • Nous limitons le travail du sol : arrêt du labour et de couverture permanente des sols. Cela permet de redonner vie au sol, d’activer le système de défense naturel des plantes, d’améliorer la fertilité des sols, de limiter l'érosion, de stocker du carbone dans le sol…
  • Le dernier point et non des moindre (qui pourra aboutir grâce à vous !) est la réduction des kilomètres parcourus par vos aliments avant qu'ils se retrouvent dans votre assiette !


Nous mettons un point d’honneur à conserver une relation particulière avec notre troupeau. Il est primordial pour nous que chacune de nos vaches soit appelée par son petit nom, ainsi la magie de ce travail est conservée !

Vous l'aurez compris, c'est la proximité avec les animaux qui fait que nous aimons ce métier.

Pour le moment, la ferme est spécialisée dans la production de lait et les gratouilles aux veaux, vaches et chats.

Pour ces dames, 70 hectares de terres sont valorisées pour l'alimentation (herbe, mélange de pois-triticale, luzerne, maïs) et le confort du troupeau (nos vaches aiment dormir sur un épais lit de paille).

Les 500 000L de lait produits annuellement sont pour l’instant vendus en totalité à la coopérative Sodiaal. Le lait est collecté tout les deux jours, même pendant les périodes de fête et les jours fériés. Il s'agit d'un lait issu d'une alimentation non-OGM.

What are the funds for?

Pour fabriquer ces produits, il faut… Une fromagerie dont la conception nous fait remuer les méninges : entre les règles d'hygiène et sécurité et l'étude thermique pour optimiser l'efficacité énergétique du bâtiment ce n'est pas une mince à faire !

Nous souhaitons que la fromagerie puissent également être visitée de l’extérieur, grâce à de grandes vitres qui donne sur la salle de fabrication par exemple. Il serai donc possible de suivre un parcours avec des panneaux pédagogiques depuis la traite jusqu’à l'affinage. Il y a donc des dépenses importantes en aménagements extérieurs et communication.

Nous sommes en train de réaliser plusieurs dossiers de subventions mais vu la conjoncture actuelle, l'obtention effective de celles-ci est plutôt hypothétique. Nous avons déjà réalisé des dépenses relativement importantes de recherche et développement, de communication et de matériel pour la création du produit. Nous aimerions limité le recours aux banques grâce à ce financement participatif.

                     

About the project owner

La ferme du Roetling est une ferme familiale depuis aussi longtemps que l'on s'en souvienne. Transmise de père en fils depuis 3 générations, Stéphane en est devenu le gérant en 2014. Maïté, sa compagne et conjointe collaboratrice, va rejoindre l’aventure en tant qu’associée dans le courant de l'année.

Gérer une ferme demande beaucoup de travail mais heureusement, ils sont bien entourés :

  • Aimé, le papa de Stéphane, est féru de mécanique. Quand il y a un problème il est toujours là pour réparer ce qui déraille et faire du neuf avec du vieux.
  • Stasia, la maman, maîtrise la montagne de papiers qu’il faut obligatoirement gérer quand on a une ferme aujourd’hui.
  • Erwan, le stagiaire, est toujours prêt à mettre la main à la pâte avec enthousiasme.

 

Que dire de Stéphane ? Demandez à sa maman, elle vous racontera que dès son plus jeune âge il s'endormait dans la paille à côté des vaches. Encore aujourd’hui, si vous lui demandez où il habite, il vous répondra : « Jamais loin d'une vache ! ». C’est après avoir obtenu son diplôme d'ingénieur informaticien de Polytech'Nice qu'il reprend la ferme de son père… Eh oui quoi de plus passionnant que de pérenniser un patrimoine familial !

Surtout quand on est deux et animés de la même passion…

En effet, Maïté, la compagne de Stéphane, était globe trotteuse pendant ses études. Diverses expériences à travers la planète ont alimenté une réflexion sur la place de chacun dans le développement durable. Quelques gratouilles bovines plus loin, elle décide de prendre à bras le corps ses idéaux pour les appliquer concrètement sur le terrain. C'est parti pour une formation en « transformation fromagère fermière » : pour apprendre à collaborer avec ses copines lycéennes les bactéries et pour apprendre à fabriquer ce fameux fromage.

  • Merci à tous ceux qui nous soutiennent, qui nous font confiance et qui nous ont aidé à développer notre projet et nos produits.
  • Merci à Ulysse, Joelle et toute l'équipe de l'Ecole Nationale d'Industrie Laitière de Mamirolle et de Poligny qui nous ont partagé leur amour pour le fromage et qui nous ont apporter leur expertise et leurs conseils dans le développement des produits. Merci également à l'équipe des étudiants entrepreneurs qui a apporté un nouveau regard sur le projet.
  • Une grosse pensée pour Sebastien Zimmermann dit « sepi », Cedric, Hervé et Julien pour leur enthousiasme et leur talent, ils ont eu la patience de mettre en images, nous et nos actrices bovines capricieuses.
  • Cette campagne n'aurait pas cette allure sans Rozenn Brochard qui a su cadrer un peu nos idées folles et nous aiguiller avec ces précieux conseils.
  • Heureusement notre famille et nos amis étaient présents pour nous soutenir et nous encourager. Une attention spéciale à Guy qui a su nous pousser dans nos retranchements pour aller au bout de ce travail.

C'est grâce à vous que ce projet va prendre forme et que nous pourrons savourer ensemble de bons fromages fermiers !!

Vous pouvez suivre toutes nos aventures sur Facebook et Twitter :

https://www.facebook.com/EarlduRoetling/

https://twitter.com/EarlduRoetling