BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Histoire d'Emma Zunz

— 𝑈𝑛𝑒 𝐴𝑣𝑒𝑛𝑡𝑢𝑟𝑒 𝑒𝑛 𝑝𝑒𝑙𝑙𝑖𝑐𝑢𝑙𝑒, 𝑑'𝑎𝑝𝑟𝑒̀𝑠 𝐽.𝐿. 𝐵𝑜𝑟𝑔𝑒̀𝑠 —

About the project

Bienvenue à Toutes et Tous! 

Fraîchement sortis de CinéSup, nous sommes
une équipe de cinéastes euphoriques, bien décidés à faire du neuf avec du vieux.
Notre ambition : adapter une nouvelle du célèbre écrivain argentin Borgès dans les rues de Nantes,
pour une création déterrant de nombreuses techniques en voie de disparition, notamment la merveilleuse pellicule.

Voici : 

—Histoire d'Emma Zunz—
Ça se passe au tout début du 20ème siècle.
Une ouvrière, apprenant la mort de son père, est prête à tout pour apaiser sa tristesse.
On ne se moquera plus de son nom.

Accompagnez notre projet pour découvrir le détail de cette sombre affaire.

 


Emma ZUNZ est une ouvrière spécialisée du tout début du 20e siècle, employée par de puissants industriels métallurgiques. Orpheline depuis la petite enfance, elle découvre que son patron, Aaron Lœwenthal, est commanditaire de l'assassinat de son père. Jusqu'alors timorée et solitaire, son désir de vengeance brûlant ne craindra ni la dépravation ni le crime. Son ultime espoir : tuer Lœwenthal, anéantir son honneur, imposer le respect à tous... mais en gardant la Justice avec elle.

Histoire d'Emma Zunz est un court-métrage estimé à 18 minutes.
On y croise des jeunes filles prudes et des marins étrangers ; une lampe de banquier au dernier étage d'une usine de fil de fer ; un chien dans la cour et un corbeau au balcon ; des arches multipliées à l'infini.

 


Ce film est une expérience à plusieurs titres.

Vous connaissez peut-être nos sources d'inspiration : Dario Argento et Bertrand Mandico, dont les films hauts en couleurs jouent de la porosité entre notre monde et celui du conte. Le visionnage de ces œuvres laisse rarement les spectateurs indifférents. On tremble, on rit, on est mal à l'aise, on se tortille sur son siège. À cela s'ajoute une volonté de montage percussif, comme on le faisait dans les années 20. 

Pour nos spectateurs, nous espérons offrir une expérience puissante et déracinante. Voir le monde à travers les yeux traumatisés d'Emma Zunz ne devrait pas vous laiser intacts. En plus des recherches technique et esthétique visant à vous plonger visuellement dans un cauchemar, l'expérience sera également auditive puisque la bande son sera composée a posteriori du tournage comme une partition de musique concrète. Là encore, nous aurons recours à l'analogique puisque nous passerons par une bande magnétique vieillissante pour glisser un courant d'air glacé dans toutes nos atmosphères. Le monde d'Emma Zunz est irréel, fâné, gluant.

Quant à l'équipe, elle espère gagner un savoir-faire étonnant du fait de ce retour à des techniques que notre jeunesse nous a empêché de pratiquer. Nous avons recours à des technologies devenues lointaines et bizarres. Si elles impliquent de nombreuses contraintes, elles ouvrent aussi une brèche vers l'inconnu.
Oserez-vous y entrer avec nous ?

What are the funds for?

Votre participation est simplement indispensable, car nous avons des dépenses lourdes et elles-mêmes... Indispensables.

  1. La pellicule Super 8 couleur — devenue rare et très coûteuse. Afin de tourner notre court-métrage, tout en comptant une marge d'erreur à chaque prise, nous aurons besoin de 165 mètres d'un film vierge venu du Japon.
  2. Les interprètes — car le métier d'acteur n'est pas du bénévolat, nous incluons la rémunération de leur travail au cœur de notre budget.
  3. L'esthétique visuelle dépend de notre liberté de choix pour les décors, costumes et accessoires. Nous avons arpenté les greniers de nos grands-parents à travers la France, il reste cependant difficile de reconstituer divers environnements de 1900 sans investissement.
     


Via ce graphique, nous souhaitons vous prouver que nous ne nous reposons pas sur vous pour subvenir à nos besoins. Nous ne cherchons pas une voie royale ; mais nous ne pourrons pas filmer quoi que ce soit sans votre aide. 
Espérant monter avec ce court-métrage notre carte de visite, nous sommes plusieurs à investir considérablement de notre poche (d'autres dépenses, nombreuses, n'apparaissent pas sur le graphique). Nous avons pourtant atteint un point où l'ampleur du film dépasse celle de nos porte-monnaie. C'est pourquoi nous sollicitons votre bienveillance et votre aide aujourd'hui. Nous ne doutons pas que demain, elles porteront le film en festival.

Vous êtes intrigué•e ? Une seule façon d'y remédier : choisissez des contreparties !

About the project owner

Je suis Sam Róka aka Enzo Pontonnier, le porteur du projet.
20 ans... dont deux passés en prépa CinéSup à Nantes.
Ces deux années m'ont permis de rencontrer celles et ceux qui composent aujourd'hui l'équipe du projet Zunz ; 
de découvrir leurs univers et d'enrichir le mien.

La nouvelle de Borgès m'a séduit dès la première lecture. J'ai senti une connivence avec Emma : une jeune femme solitaire qui se sent perdre pied avec la réalité. J'ai commencé à imaginer sa silhouette timide longer les murs des ruelles de Nantes, entre chien et loup. Je la nourrissais de ma propre fatigue, causée par la classe préparatoire, une fatigue qui rend craintif et hargneux comme un animal perdu. Emma s'enferme dans sa propre vision du monde, déformante — mais peut-être n'est-elle pas plus loin de la vérité que nous.
L'écriture du scénario, assistée de professionnels du cinéma, a nécessité quatre mois de travail. 



Anton Belyakov : Spécialiste des lumières hallucinées

Anton nous vient d'une Russie noire où les contes pullulent. Il a appris à manier les éclairages dès l'enfance lorsque, depuis la fenêtre de sa chambre, il voulait surprendre les hérissons sauvages.
 

 


Nayan Chowdhury : Spécialiste des Caméras Mouvantes, Fuyantes, Hargneuses

Nayan est notre caméra de velours sur un rail de fer. Figurez-vous un fauconnier qui, d'un geste de bras anodin, contrôle le vol des rapaces : il en est ainsi de Nayan et des mouvements de caméra.




 

Samuel Achkar-Wade : Spécialiste des hallucinations auditives

Le premier-né de cette bande d'enfants bizarres. Méfiez-vous : sa grande taille ne l'empêche pas de s'assoir sur votre épaule, pour vous murmurer dans l'oreille toutes sortes d'idées insolites. Il se nourrit, chaque jour, de milliers de Kilo-Hertz bruissants.


Share Follow us