BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Dessins du large

Au coeur de l'aventure...Le récit illustré du défi Arctique d'Yvan Bourgnon

  • Des nouvelles fraiches...

    This news is reserved for project supporters. You know what you need to do !

  • Banquise fermée près de Taloyoak

    Privé de pilotes quasiment depuis Cambridge Bay, Yvan a tenté plusieurs mouillages sauvages dans de petites anses, à l'ile Hat, puis Gjoa Haven pour prendre le temps de réparer. Les conditions météo dantesques l'ont chaque fois mis en difficulté, l'obligeant à mettre tout son temps et son énergie dans des manoeuvres épuisantes pour éviter un échouage ou d'être fracassé contre des rochers. Les réparations sont toujours à faire après ces deux tentatives...

    Il ya deux jours il a atteint Taloyoak avec difficulté, fonds rocheux ou l'ancre ne tient pas, vents violents qui font dériver "Ma Louloutte" vers les récifs...Hier, il était enfin à l'abri dans une petite crique ou il avait déja entamé la réparation du pilote principal.

    Le timing du défi n'est pas affecté car un peu plus au nord la banquise n'est pas ouverte et bloquerait la progression d'Yvan. Départ vers le 15 aout pour la suite du Passage du Nord Ouest 

    Bertrand

  • Le défi est à la mi-parcours

    Après le premier coup de vent salué sous mât seul, Yvan est entré dans une zone de glaces ou naviguer à vue est le seul moyen d'éviter les collisions avec les growlers dérivants. L'un d'eux aperçu trop tard obligea Yvan à monter sur la glace pour repousser son bateau. Passé d'Alaska au Canada, une halte sur ancre à lîle Hershel s'est imposée pour terminer au calme quelques réparations. Cette deuxième quinzaine du défi Bimedia a vu le retour salutaire du soleil qui à rendu leur autonomie aux pilotes. Le premier ours polaire, isolé sur un growler d'une cinquantaine de mètres, a marqué l'entrée dans le golfe d'Amundsen, illustre prédecesseur norvégien. 

    Les phoques, morses et baleines à bosses sont le lot quotidien du skipper, qui voit aussi des colonies de milliers d'oiseaux le long des côtes...Pourtant ce sont des nuées de moustiques qui ont porté la seule attaque répertoriée à ce jour. Profitant de la proximité de "Ma Louloutte" avec la côte et de sa faible vitesse dans les calmes. Yvan était pourvu d'une moustiquaire de tête et n'a pas souffert de cette intrusion.   

  • Des débuts prometteurs !

    A peine plus de 24 heures écoulées et déja 11 contributeurs et 6% réalisés ! c'est parti sur une bonne dynamique !

    Yvan lui est encalminé en vue des Iles Diomède, l'une russe, l'autre américaine et distantes de 3 miles nautiques. Elles sont au beau milieu du détroit de Bering ! Il attend un retour du vent par le sud qui lui permettra de faire cap sur point Barrows, première porte des glaces ...A suivre  

  • 2 défis en 1 !!

    Jeudi 13 juillet à 8h heure française mais 22h en Alaska, Yvan Bourgnon a pris le départ de son défi Bimedia a bord de son catamaran non habitable et en solitaire. Son aventure durera environ de 45 à 55 jours, et reliera l'Alaska au Groënland par le mythique passage du Nord-Ouest ! Mon "défi"plus modeste  est de réaliser le livre illustré de son aventure, pendant laquelle il me joindra chaque jour par télephone satellite pour raconter ses émotions, ses moments forts, ses observations concernant le réchauffement de la planète et la pollution plastique dans cette zone Arctique longtemps épargnée...