Warning, our website may not display or work properly on your browser.
We recommend that you update it if you can.

Update my browser
I don't want or I can't update my browser
BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Viennoiserie pour la boulangerie du coeur

Création d'un labo froid

About the project

Il y a 2 années, suite à l’obtention de mon CAP et à mon installation en Bretagne, j’ai créé mon fournil de toutes pièces. Ces 16m² adorés accueillent le four à bois, le plan de travail, les matières premières etc.. et ont permis à la Boulangerie du Coeur d’exister et de se développer.

La Boulangerie du coeur est située en Forêt de Paimpont. Au coeur du pays de Brocéliande là où demeure le mystère de Viviane et de Merlin... La Boulangerie du Coeur a entrepris de renouer avec les saveurs d'un autre temps et des nouveautés inspirées des rencontres du moment... <3

Toutes mes créations sont réalisées 100% levain naturel.

Histoire du levain naturel (source wikipédia)

"...Le levain fut pendant longtemps la seule manière de faire lever le pain. Il est très difficile de dater la découverte du levain, les premières représentations de celui-ci datent de l'Ancien Empire égyptien. On sait que les Égyptiens et avant eux les Sumériens fabriquaient conjointement de la bière et du pain.

Son importance et son ancienneté lui donnent une place culturelle éminente, comme l'attestent ses occurrences bibliographiques. Dans ses ouvrages sur le pain, Antoine Parmentier en vante longuement les mérites, méprisant l'usage de plus en plus répandu de la levure.

Ces dernières années, le levain est revenu en grâce, grâce à l'amélioration des procédés de conservation et à une volonté de revenir à des pains plus sains et plus savoureux que les pains à la levure.."

Je travaille avec des farines BIO exclusivement locales mon meunier travaille en Gacilly ou il cultive exclusivement des variétés anciennes et réalise ses propres mélanges de farine. Les pommes BIO viennent de chez un être passionné "l'arbre à pommes" à St Onen la Chapelle. Idem pour les oeufs, le beurre...

La vente de mes produits se fait soit au travers d'épiceries solidaires, en livraison directe ou sur certains petits marchés locaux et ou groupement de producteurs locaux.

Aujourd’hui, l'activité de ma petite boulangerie viennoiserie prend de l'ampleur et je me retrouve à l'étroit dans mon fournil pour réaliser tous mes produits. 

Lorsque les pains cuisent, la température du four peut monter jusqu’à 250°C. Il devient alors difficile de travailler les préparations froides. 02 -

J'ai donc besoin d’assainir et d’équiper le local qui servait de débarras à notre maison jusqu’à maintenant, afin de réaliser toutes mes pâtes sucrées et pâtes feuilletées à distance (en dehors) de mon four.

 

What are the funds for?

Ces travaux ont un coût. C’est pour cela que je fais appel à votre participation et lance cette campagne Ulule. 

Vos dons serviront à financer : L'isolation intérieure de l'actuel débarras, la création d'un plancher en bois, la distribution de l'électricité de ce local, le mobilier de rangement et le plan de travail tout en bois  (hêtre pour sa résistance bactéricide). Les actuels frigo et congélo remontent à l'époque de la grand-mère et bien que toujours fonctionnels ils sont limités en terme de place. L’aménagement d’un nouvel espace me permettra aussi d’augmenter ma capacité de stockage par l’acquisition d’un grand congélateur et d'un frigo. J'ai aussi la nécessité de relier en extérieur les deux locaux par un auvent qui me protègera de la pluie lorsque j'irai du fournil au labo et vice et versa... Tous ces amménagements sont à ma portée je n'ai donc pas besoin de missionner une entreprise pour tout cela.1 T : : G T : T T &

Détail estimatif des dépenses envisagées :

Laine de verre : 70€

Lambris : 150€

Plancher bois : 250€

Electricité (lumière, prises, câbles) : 100€

Structure auvent (bois & tôle) : 350€

Etagères, plan de travail : 300€

Frigo et congélo : 650€

La création de ce laboratoire permettra de pérenniser l’expansion de mon activité. Je pourrai ainsi continuer à travailler les merveilleux produits de notre région. Et pourquoi faire appel à une plateforme d'entraide comme ULULE, simplement parceque c'est par une asso locale que je me suis fait connaitre principalement, et aussi via ma page facebook. Je suis persuadé que l'entraide fonctionne et fonctionnera de plus en plus en ces temps de transition qui s'avèrent difficiles au quotidien...

About the project owner

Je suis auto-entrepreneur et soucieux de proposer des produits sains gouteux et respectueux des personnes à qui je les propose.

J'ai passé toute ma vie dans le bâtiment en tant qu'électricien. J'ai travaillé par tous les temps, au fil des années j'ai découvert chaque métier qui oeuvre à la création d'un bâtiment, j'ai eu la chance de rencontrer des "artisans" de vrais artistes dans leurs branches, je me souviens d'un plâtrier qui dressait des murs en plâtre à mains nues on était encore très loin des cloisons en placoplâtre installés à la visseuse,il prenait son temps mélangeant bien l'eau et le plâtre dans une auge énorme et par la force de son poignée il "talochait" les murs en brique je le regardais faire alors que moi-même apprenti électricien je m'efforçais bien maladroitement de faire du plâtre pour mes besoins propres.... Et le parallèle avec la fabrication du pain est pour moi d'une telle évidence, prendre son temps, choisir des matières premières saines, à côté de cela il y a le monde du profit au sein duquel il n'y a pas de temps à perdre, il faut aller vite encore plus vite afin de dégager des revenus toujours plus plus.... Je l'ai traversé ce monde alors que les chantiers dans le bâtiment perdaient en qualité et en qualification technique et ou les matriaux en préfabriqués prenaient le pas sur le "fait mains"... Lors de mes stages en boulangerie conventionnelle j'ai retrouvé cette course au profit, si lon de mes aspirations...Et puis j'ai fais la connaissance du levain et là j'ai retrouvé la notion de temps, ce temps si précieux durant lequel peuvent se développer les micro-organismes vivants et les champignons en symbiose.

Cela me rappelle ce plâtrier qui faisait un plâtre si beau que l'on aurait dit un marbre.

Share Follow us