BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Anthéa, le destin d'une courtisane

Film d'époque - fin XIXème

About the project

 

Ancienne courtisane retirée dans la demeure de son époux souvent absent, Anthéa est une femme passionnée manipulant le monde qui l’entoure, contournant les moeurs dans sa quête vers le bonheur et la liberté. Elle met tout en oeuvre pour offrir une situation à son amant, le jeune écrivain Arthur, et pouvoir retourner vivre à Paris avec lui sans sacrifier son train de vie. Elle ne s’était cependant pas préparée au retour de son frère Gustave, exilé à Londres. Cette arrivée inattendue avec ses motivations cachées pourrait bien perdre la jeune femme, la faisant tomber de son trône et réduisant ses rêves à néant.

Entre chantages, meurtres et faux semblants, trouvera t’elle le moyen de vivre selon ses désirs ? De s’enfuir ? Ou alors sera t’elle condamnée à rester enfermée dans son quotidien d’ennui ?

 

 

Le projet est organisé par une équipe de production composée de Bérénice Hahn (ESRA) qui s'occupe des budgets et des formalités administratives et de Geoffroy le Levreur, qui en tant que régisseur, travaille sur les demandes et la validation des lieux de tournage. 

Pour la mise en scène, la scénariste-réalisatrice Lucie Thierry-Mieg (Licence de Pratiques et Esthétique du Cinéma, Université de la Sorbonne) travaille en étroite collaboration avec une chef opérateur, Diane Plas (Louis Lumière). La conception des décors est assurée par Mila Kiss et l'équipe HMC évoluera sous la direction de Mélodie Seguy. 

La bande originale du film sera composée par Emmanuel Delpiroux. 

Certains postes sont encore en cours de recrutement, notamment la post-production (monteur, mixeur et étalonneur). 

 

 

Pour ce film, les six rôles principaux seront assurés par des acteurs professionnels.

    

Eva Chico dans le rôle d'Anthéa

Eva a suivi des cours d'arts dramatiques et d'improvisation à Madrid, elle se forme ensuite au Cours Simon à Paris. Après avoir joué dans des clips et des courts métrages, vous pourrez bientôt l'apercevoir dans le prochain film de Daniel Auteuil, "Amoureux de ma femme".

    

Lionel Cecilio dans le rôle d'Emile

À la fois auteur, acteur au théâtre, au cinéma et à la télévision, vous avez pu l’apercevoir dans "Groland", "Scènes de Ménages" ou encore "Nos Chers Voisins". Au grand écran, vous avez pu l'apercevoir dans "Les Tuches 3".

    

Matthieu Gautier dans le rôle de Gustave

Matthieu commence le théâtre très jeune et se passionne rapidement pour cette discipline. Aussi à l'aise devant que derrière la caméra, Matthieu se forme au métier de la réalisation à l'EICAR et à l'Art Dramatique à Acting International. Entre 2015 et 2016, il réalise et joue pour la webserie "Les Raclures", il intègre en 2018 la compagnie de théâtre l'Eau Qui Dort pour y jouer une adaptation des "Milles et Une Nuit".

    

Gabriel Marc dans le rôle d'Arthur

Gabriel suit une formation au Laboratoire de l’Acteur où il perfectionne son jeu et se familiarise avec le regard de la caméra. En 2018, il joue dans une mise en scène du «Médecin Malgré lui» de Molière, il participe également a quelques courts métrages. Il s’est récemment essayé à l’écriture et travaille actuellement sur une pièce et un court métrage.

    

Mathilde Mauget dans le rôle de Rose

Après une participation au spectacle  "Inventaires", elle tourne dans la série de courts métrages "Violaine Loves you" réalisée par Sébastien Abès, puis dans le court métrage "Watch" de Matthieu Menant. Elle sera également bientôt à l'affiche du premier court métrage de Thomas Causin "God's Love Slave".

    

Régis Olivier dans le rôle de Louis

Il s’est formé en art dramatique, en improvisation, au chant et à la danse. Depuis 2009, il se produit régulièrement dans des pièces de théâtre et des comédies musicales.

 

 

 

 

Écrit dans le cadre scolaire, ce court métrage d’une trentaine de minutes aurait dû être mon projet de fin d’étude. Cependant le désir de produire un film dont nous serions tous fiers m’a poussé à décaler le tournage qui aura lieu du 28 juin au 8 juillet 2018 dans un château proche de Saint-Germain-en-Laye. Quelques séquences supplémentaires seront tournées dans Paris, probablement dans le quartier de Montmartre. Le désir d’exploiter au maximum la richesse esthétique du XIXème siècle nécessite une préparation de recherches historiques, de costumes, de décors et de repérages. Ce désir de fidélité historique a également un coût, ce qui nous amène aujourd’hui au lancement de cette plateforme de crowdfunding.

 

Ce film est de loin le projet le plus ambitieux que j’ai entrepris. J’ai également, ainsi que toutes les personnes qui s’investissent sur ce film, le désir de lui donner une vie après sa réalisation, notamment en le présentant en festivals. Nous estimons que le projet sera complètement terminé fin septembre 2018, le temps pour l’équipe de finaliser le montage, le mixage, l’étalonnage et de composer la musique.

What are the funds for?

La somme que nous espérons réunir grâce au crowdfunding s’élève à 5000€. Un complément budgétaire de 2000€ sera amené par la réalisatrice. Le budget total du film s'élève ainsi à 7000€

Le financement par crowdfunding, en plus de nous apporter les moyens techniques nécessaires à la réalisation du film, nous permettra de rester fidèle à l’époque et à son esthétisme que ce soit dans le choix des costumes ou des éléments du décor.

 

Ce financement nous donnera également les moyens de défrayer et de nourrir l’équipe pendant la durée du tournage, celle-ci travaillant déjà bénévolement sur le projet.

 

Enfin, cette campagne nous permettra de faire face aux imprévus du tournage.

 

Voici la répartition budgétaire des 5000€ que nous souhaitons récolter:

 

 

About the project owner

 

Lucie Thierry-Mieg termine une licence de Cinéma à l’Université de la Sorbonne Paris 1, c’est dans ce contexte qu’elle est l’initiatrice du projet «Anthéa».

Très jeune, Lucie se passionne pour le cinéma, notamment à travers la comédie musicale, un genre cinématographique bien spécifique qui met en scène le chant, la danse, la musique et bien sur le jeu d’acteur.

Entourée d’une famille d’artistes, elle comprend vite que l’Art aura une place dominante dans sa vie personnelle et professionnelle. Après un baccalauréat scientifique, elle décide de laisser sa passion s’exprimer et commence des études de cinéma à l’Université de la Sorbonne. Elle réalisa en 2017 un premier court-métrage intitulé «Îles Flottantes».

Musicienne, chanteuse, réalisatrice, scénariste, Lucie cultive un goût prononcé pour les Arts. Sa curiosité l’amène à embrasser différentes disciplines, elles font d’elle une personne résolument créative, polyvalente et ouverte d’esprit. Égalemment passionnée par l’Histoire et la littérature, elle imagina l’histoire originale et le scénario du film «Anthéa» après avoir lu «La Guerre des Femmes» d’Alexandre Dumas et s’être intéressée de près au statut de la femme courtisane à travers les époques.

 

FAQ

If you still have an unanswered question, feel free to ask the project owner directly.

Ask your question Report this project