BackBackMenuCloseClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

6 Personnages en quête d'auteur

Spectacle professionnalisant / Festival d'Avignon 2015

About the project

Spectacle professionnalisant pour le Festival d'Avignon 2015.

Pour nous suivre : http://www.masque-bateleur.net/

Alors qu’une troupe s’apprête à répéter une pièce médiocre, débarquent dans la salle plusieurs formes humaines. Ils ont l’aspect d’êtres humains; on les prendrait pour des comédiens... Mais ce sont des personnages, des êtres de papier, imaginaires, qui viennent matériellement sur scène, dans l’espoir de jouer un drame que leur auteur leur a refusé.

Il ne nous a pas fini ; pourtant, nous existons, imparfaits.

Et ces personnages, beaux, étranges, qu’on admire par leur présence et leur sagesse, vont instruire les gens de théâtre qu’ils ont en face d’eux : la troupe en répétition, et le public, essentiel pour qu’une pièce prenne vie. Six personnages vont leur parler et leur montrer que le théâtre n’est pas une affaire d’incarner un personnage...

C’est plus beau, plus touchant que ça.

Luigi Pirandello (1867-1936) est un poète, romancier et dramaturge italien. Il reçoit le prix Nobel de littérature en 1934 "pour son renouvellement hardi et ingénieux de l'art du drame et de la scène", toujours d'actualité.

L’année dernière, Jean Briault m’a offert une chance incroyable, en me faisant jouer dans sa mise en scène de « Dommage qu’elle soit une putain » : le fait de participer, en tant que personne en formation professionnelle, au mythique festival d’Avignon. A mon âge.

A la fin du festival, j’ai voulu tout de suite transmettre cette chance, et partager cette expérience avec d’autres comédiens en formation, qui seraient motivés, enthousiastes, ambitieux et humainement généreux.


J’ai tout de suite pensé à Six personnages en quête d’auteur de Pirandello. Ce projet germe dans mon imagination depuis mes premières années de formation. Cette pièce est une réflexion sur le théâtre, une fable qui emporte le spectateur dans son univers, par sa douceur et son émotion. En la montant, j’ai envie de toucher les gens tout en les faisant cogiter sur ce qui fait la beauté du théâtre, qu’ils soient habitués à voir des pièces ou non. Cette pièce ne peut que transmettre la passion du théâtre à ceux qui la voient. De 6 à 106 ans.

Initialement, la pièce comporte une vingtaine de rôles: les Six personnages, et la troupe en répétition, qui sont des rôles presque muets : j'ai légèrement adapté la pièce, en gardant les Six personnages et en fondant les anciens rôles de la troupe dans un Assistant, qui assiste le Directeur du théâtre. Ce directeur a été aussi dépoussiéré, il a changé de nom et est devenu le "Metteur en scène", pour le rendre plus parlant, plus contemporain.

Dans ce souci de modernisation de la pièce, j'ai choisi une femme pour incarner le Metteur en scène, bien plus présentes à ce rôle qu'au début du XXe siècle.

L'équipe est composée de jeunes en formation professionnelle ou désirant se professionnaliser dans les métiers du spectacle vivant.

Vous en saurez plus, juste en dessous !

What are the funds for?

Le Festival d'Avignon, c'est deux choses : d'abord, c'est une immersion dans le milieu professionnel, pendant trois semaines intenses de représentations du spectacle dans un théâtre de la ville. Des milliers de spectateurs potentiels !

Ensuite, c'est peut-être nous permettre de faire une tournée en France et de présenter le spectacle à d'autres publics : à Avignon, il y a des programmateurs qui viennent voir et choisissent les pièces qu’ils veulent voir dans leurs théâtres. C'est une occasion magnifique pour l'équipe.

C'est une expérience magnifique et intense ! Voici la journée type et idéale d'un festivalier...

  • 8h-9h : Lever, douche, déjeuner, brossage de dents (la mauvaise haleine est mauvaise pour le tractage !)
  • 9h-12h : Début du tractage, dans tout Avignon : sourire, pitch, saynètes, distribution de flyers.
  • 12h-13h : marcher ouvre l’appétit : manger !
  • 13h-15h : Deuxième séance de tractage : parade de groupe, chants flyers et sueur.
  • 15h-17h : douche, préparation, maquillage, échauffement.
  • 17h-17h30 : installation de la salle, décors, lumières.
  • 17h30-19h : SILENCE, ON JOUE !
  • 19h-19h30 : désinstallation de la salle, décors, lumières.
  • 19h30-21h : tractage, parades, collage d’affiches – banderoles.
  • 21h-22h30 : le repas des braves, douche (c’est l’été…), debriefing de la représentation. Détente !
  • 22h30 : Certains vont s'effondrer sur leur lit et baver sur leur oreiller. D'autres luttent encore contre le sommeil, jusqu'à ce que... ZzzzZzZzZZ…

Mais ce n'est pas en participant au festifal d'Avignon que tout est réussi d'avance. Il faut préparer le spectacle avant et le faire connaître, pour attirer des spectateurs du festival. Il faut avoir des critiques de presse et savoir ce qu'il faut ajuster, en fonction des remarques des spectateurs !

Voici pour cela notre planning.

  • Septembre 2013 – Mai 2014 : Création en cours, à Paris.
  • Mai / Octobre 2014 : premières représentations à Paris.
  • Jusqu'à Mars 2015 : Reprise du travail et ajustement du format pour Avignon, si besoin (si le spectacle dure trop longtemps, par exemple).
  • Mars - Juin 2015 : Représentations à Paris et en région parisienne.
  • Juillet 2015 : Festival d’Avignon OFF.

Voici ce qu'il y a de sûr ! Et en plus, on tentera, entre mai 2014 et Juin 2015, de participer à plusieurs festivals, à Paris et en province. Wait & see...!

Alors pour faire un spectacle beau, avec des moyens pros en décors, costumes, lumières...

On a besoin de vous !

La création du spectacle (costumes, décors, lumières, maquillage, location de salles, etc.) coûte de l'argent. Le Festival d'Avignon aussi : salle à louer pour un mois, déplacement, logement, communication, entretien des costumes et du décors...

Cela coute très cher...

Nous sollicitons plusieurs organismes qui subventionnent la création artistique et / ou étudiante.

Hélas, cela ne suffit pas...

Entre maintenant et Avignon, notre budget prévisionnel est de 13 000 €. Et voici une partie des dépenses nécessaires.

  • La location d'un théâtre à Avignon est, au minimum, de 6000 € pour le mois de festival.
  • Communication sur 2 ans : 500 €
  • Maquillage sur 2 ans : 250 €
  • Costumes : 1500 €
  • Décors-lumières : 1250 €
  • Etc.

Si la collecte aboutit, 6000 € : le théâtre est assuré ! Si on dépasse, c'est le théâtre et le déplacement du décor à 7000 ! Et plus ça monte, plus on peut espérer de louer un meilleur théâtre.

Avec votre aide et votre générosité, nous lançons cette collecte. Il y en a pour toutes les bourses, à partir de 6€ ! On a 60 jours pour atteindre au moins 6 000 €, sinon c'est perdu : vous retrouvez l'argent que vous avez donné, mais nous n'avons rien... Top chrono !

About the project owner

Le projet est porté par "Le Masque du Bateleur", association de création, promotion et production artistiques. Vous retrouverez ici les parcours de chacun des membres de l'équipe, et des informations complémentaires sur le projet : http://www.masque-bateleur.net/

Merci pour votre soutien !

FAQ